»

Championnat du Monde de Surf Junior ISA 2008 : une journée cruciale !

Le team Sénégal
Le team Sénégal - Quiksilver

Le couperet est déjà  tombé pour certaines nations. Parmi les 28 pays en lice dans ce Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008, 4 sont d'ores et déjà  éliminées (Irlande, Sénégal, Jamaïque et Canada). La moitié des concurrents [.

Le couperet est déjà  tombé pour certaines nations. Parmi les 28 pays en lice dans ce Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008, 4 sont d'ores et déjà  éliminées (Irlande, Sénégal, Jamaïque et Canada). La moitié des concurrents de ces Mondiaux sera définitivement sortie de la compétition ce soir.

Les grandes nations du surf comme l'Australie, le Brésil, les USA, Hawaii, la Nouvelle Zélande et l'Afrique du Sud poursuivent leur chemin avec une sélection intacte. Leur superbe parcours dans ces Mondiaux juniors illustre la qualité intrinsèque de leur niveau technique et l'incroyable densité de cette génération de surfeurs de moins de 18 ans.

Les victoires sans appel d'Alejo Muniz (Bra) et d'Owen Wright (Aus) - auteur du meilleur score du tour avec un total de 18.60 sur 20 points - chez les juniors -18 ans ou celle de Courtney Conlogue (USA) chez les filles avec 17 points - un record aussi pour ce tour - ne font que confirmer la domination des grandes nations du surf sur ce Championnat.

Au regard des résultats du jour, on peut définitivement compter sur l'Equipe de France pour faire partie de ce club d'élite : Marc Lacomare (-18 ans) a signé une 3ème victoire de rang dans ces Mondiaux, Maxime Huscenot a également terminé premier de sa série, tandis qu'Alizée Arnaud éclipsait totalement le duo américain Erickson (pourtant impressionnante hier) et Nicholl. Remontée à  bloc, la landaise s'est montrée très convaincante. A l'instar du solide capitaine Lacomare, elle affûte, tour après tour, son surf et précise ses ambitions d'or.

Seule déception pour le clan français, l'élimination surprise de Charlie Martin. Depuis son premier tour manqué, le guadeloupéen n'a jamais pris le rythme et quitte prématurément la compétition. Ian Fontaine a consolé l'encadrement en se qualifiant pour le 4ème tour. Champion de France Minimes 2007 et plus jeune membre de la sélection, le breton s'immisce dans le Top 12 cadet mondial.

A l'opposé de l'échiquier et de la planète, la Jamaïque quitte ce soir le Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA. Son unique compétiteur, Ackeam Phillips a chuté en repêchage (2ème tour) mais son manager, Luke Williams n'en est pas moins fier : « Je suis très heureux pour lui, Ackeam a appris à  surfer avant même de savoir nager. Le fait d'être le seul surfeur à  représenter la Jamaïque prouve qu'il a beaucoup de mérite. A lui seul, il motive l'équipe à  travailler dur pour atteindre un niveau supérieur ». Par manque de moyens, toute l'équipe n'a pu se rendre en France. A l'origine, deux jeunes étaient sélectionnés mais l'un d'eux n'a pu obtenir son passeport à  temps.

Malgré l'élimination d'Ackeam, l'équipe reste en France pour profiter des bonnes conditions et de cette expérience très enrichissante. « Nous sommes séduits, le fait qu'il y ait aussi de nouveaux pays comme le Sénégal prouve que ce contest figure parmi les meilleurs » témoigne Luke Williams.

Les canadiens aussi se retirent de la compétition ce soir. Le pays est si vaste que des membres de sa sélection ne se connaissaient même pas avant ces Mondiaux juniors en France. Et pour cause, certains surfent sur la côte est dans les froides eaux de l'Atlantique Nord tandis que d'autres évoluent à  quelques milliers de kilomètres de là  dans les eaux plus clémentes de l'Océan Pacifique.

Le Sénégal, nouveau venu aux Mondiaux ISA quitte, non sans fierté, les Mondiaux. Les surfeurs de N'Gor (Dakar) Babou Gueye et Johan Boyer n'ont pas démérité. Coachés par François Kirié alias Pancho, cette jeune délégation est l'une des plus attendrissantes de ces Mondiaux.

« C'était une grande fierté pour Babou et moi d'être là . Nous avons une grosse responsabilité car beaucoup au pays auraient aimé être à  notre place et il n'y avait que deux places à  pourvoir » explique Johan qui a gagné son premier tour de repêchage avant de s'incliner dans le second. Coach Pancho explique : « Ce n'est pas une mince affaire d'obtenir des résultats rapides avec ces jeunes. Le manque d'instruction de la plupart d'entre eux contribue à  rendre cette mission difficile. La plupart n'est pas scolarisée et issue de familles nombreuses. On travaille donc sur le long terme car on se rend compte qu'une réelle progression sur le plan sportif passe par l'instruction et l'éducation. Mais j'ai confiance en l'avenir, les " Boys " m'ont déjà  montré beaucoup de choses depuis le début de la préparation à  Dakar. Ils ont fait preuve d'une grande rigueur et de maturité. Cela nous encourage à  continuer sur le bon chemin. »

A noter : Demain, vendredi 30 mai à  10h30, Bernard Laporte, Secrétaire d'Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative, sera en visite au Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008.


Zoom sur la Fédé

Aujourd'hui, à  l'initiative du Comité des Landes de Surf et de la FFS, une convention a été signée avec l'Inspection Académique des Landes, l'Union Sportive des Ecoles Primaires et la Direction Départementale des Landes, afin de développer et favoriser la pratique du surf au sein des écoles primaires du département. Avec le soutien des Ecoles Françaises de Surf, cette convention permettra aux scolaires de découvrir une nouvelle activité sportive, ainsi que son environnement de pratique dans le but de mieux le protéger.


Publié le