»

Championnat du monde junior ISA 2014 - Les Mondiaux sont ouverts !

Team France & co
Team France & co - FFS

Pour le quart de l'équipe de France, il s'agissait d'une première : défiler derrière le drapeau. Nina Reynal, Lisa Girardet, Léo-Paul Etienne et Mathis Crozon avaient les yeux qui brillaient à Salinas, sous le regard de milliers de spectateurs.

Pas lassés du tout, leurs huit autres camarades et le staff technique ont eux aussi apprécié ce moment unique. Mais le coeur des deux plus jeunes de la délégation a battu encore plus fort : Girardet et Crozon sont ainsi montés sur le podium pour déposer le sable français dans la vasque où chaque pays a déversé le sien.

Lisa Girardet : « Ça battait très fort ! »

Porte drapeau de l'équipe de France, la jeune (14 ans) Lisa Girardet a confié son émotion : « Le coeur battait très fort, mais on chantait très fort aussi ! C'était un moment magique, défiler pour les couleurs de la France, qui plus est pour un championnat du monde. J'ai eu une pensée pour toute la Réunion. Ce n'est pas facile chez nous (allusion aux attaques de requins et à l'interdiction de surfer, ndlr). Mais pourtant on est deux Réunionnais sélectionnés cette année. Merci à ceux qui ne nous ont pas lâchés. Merci à Patrick Florès ! » L'entraîneur national, actuellement à la Réunion et qui s'est engagé en politique, pourrait rejoindre l'équipe de France dans la semaine à venir.

La compétition débute demain

Laissée au repos en raison d'une légère contusion à la cuisse, Kim Véteau, elle, n'a pas participé au défilé, mais a rejoint l'équipe pour la cérémonie.

Après les festivités d'ouverture, les Français sont rapidement rentré chez eux pour le dernier briefing avant le début de la compétitions. Les trois jours d'entraînement sont désormais derrière les 12 surfeurs tricolores. Ce dimanche matin, ils entrent enfin dans le vif du sujet. Tout du moins uniquement les huit garçons (U18 et U16).

La compétition se disputant sur les deux sites de La Fae, la gauche connue et le beach break plus au nord. Premiers à se mettre à l'eau, simultanément, Tim Bisso et Mathis Crozon surferont dès 9h40 locales, 16h40 françaises. Têtes de série n°4 suite à leur classement aux Mondiaux du Nicaragua l'an dernier, les Français sont épargnés sur ce premier tour. A eux, toutefois, de ne pas commettre d'erreurs ou de complexe de supériorité, pour s'éviter de longs repêchages.

FFS - Publié le