»

Championnat du monde junior ISA 2014 - Bon début pour le Team France !

Go les filles !
Go les filles ! - FFS

La 3ème journée des Mondiaux juniors a été marquée par les qualifications de Kim Véteau, Tessa Thyssen et Lisa Girardet avant que la compétition ne soit arrêtée puis reportée à demain, après que des requins ont été aperçus sur le spot.

On s'attendait à une longue journée. Ce fut la plus courte ! Pas en raison des vagues, très petites ce mardi à Salinas, ni du temps, une fois encore largement ensoleillé. Non, la cause principale de l'interruption de la compétition vers 12h30 est la présence de plusieurs requins aperçus par des surfeurs puis par les juges du podium nord, là où se disputaient les tours de repêchages. Distant d'environ 300 mètres du site principal où se devaient se tenir les tours 2 filles et 3 garçons.

Jet skis et hélicoptère

Alertée, la direction de compétition a immédiatement fait sortir tous les surfeurs alors présents dans l'eau. Les compétiteurs comme ceux qui s'entraînaient à l'écart. Des jet skis ont patrouillé sur zone pendant plus d'une heure avant qu'un hélicoptère de la police ne vienne leur prêter main forte avec une meilleure vision depuis le ciel. Au bord, les lifeguards ont inspecté à la jumelle et sans relâche la baie qui s'étend sur plus d'un kilomètre.

Selon les témoignages, il y aurait eu au moins trois requins d'environ deux mètres. Plusieurs oiseaux, dont des pélicans, chassaient sur la même zone. Et des lions de mer, présents en nombre sur la réserve naturelle de la Fae, ont également été observés un peu plus tôt.
Après avoir attendu plus de deux heures, la direction de compétition a finalement pris la décision de suspendre totalement la journée et de reporter la compétition à mercredi matin.

« On respecte totalement cette décision »

« On ne peut qu'être d'accord avec l'ISA, la sécurité prime avant tout » a déclaré Stéphane Corbinien, le directeur des équipes de France, présent sur les championnats du monde juniors. « Quant il s'agit de l'intégrité physique de sportifs, qui plus est de jeunes gens comme des cadets et juniors, on ne joue plus. C'est une sage décision. »

Trois filles sur quatre au tour 3

Avant cet épisode fort heureusement sans conséquence dramatique, quatre de nos Français avaient disputé leur série. En l'occurrence nos quatre filles. Trois se sont qualifiées pour le tour suivant, une a perdu et se trouve désormais dans le tableau de repêchages.

Il s'agit de Nina Reynal. L'Antillaise du Pôle France est passée au pire moment de la journée, avec des vagues très inconsistantes et un changement de marée qui a bousculé ses plans. Dommage mais pas perdu. Comme Mathis Crozon (U16) la veille, Reynal voit son chemin rallongée mais peut toujours croire en ses chances de finale. Une qui y croit dur comme le rocher de la pointe de la FAE, c'est la Réunionnaise Lisa Girardet.

Lisas Girardet score !

Sans complexe, et à peine plus stressée que ça, elle s'est offerte un 8,33 pts sur une très longue gauche, qui n'a pas été sans lui rappeler celle de St Leu chez elle. La voici au 3e tour chez les cadettes et à la vue de son surf et de son engagement, elle peut espérer de bien belles choses. Le constat vaut aussi pour nos deux juniors : Tessa Thyssen et Kim Véteau.

Dans de toutes petites vagues de beach break, les deux Antillaises sont passées au tour 3 sans encombre. Mais autant Thyssen a contrôlé sa série avec une belle gauche et une excellente droite, autant Véteau a dû attendre le coup de trompe final pour souffler. Lors de ses deux précédents Mondiaux, la Guadeloupéenne avait été sortie au deuxième tour. En marquant la Portugaise Keshia Eyre (3e) lors des cinq dernières minutes, elle s'est assurée sa place au tour suivant. On appelé ça : vaincre le signe indien.

La compétition reprendra normalement demain à partir de huit heures. Si la nature le veut bien.

Réactions

Lisa Girardet : « Je suis super contente car j'ai une vague à plus de 8 pts. Je reste au tour principal, c'est génial. J'aurais préféré faire première de ma série avec ce 8. Mais ce n'est pas grave, je ferai première au tour 3. Les vagues sont un peu molles, il y a énormément de clapots. Sur ma vague, j'étais en perte d'équilibre. J'aurais voulu en trouver une autre. Mais il n'y en avait pas beaucoup. Je suis très contente d'être en équipe de France. Le temps passe vite. Ce sera bientôt fini, j'essaye d'en profiter au maximum.

Tessa Thyssen : « Dans l'eau, j'étais concentrée. Après avoir eu des soucis au 1er tour, j'ai essayé de ne pas être trop stressée. J'ai réussi à surfer, je voulais prendre du plaisir avant tout. C'est passé, c'est bien. Les vagues en droite, c'est 50/50 car j'ai moins confiance en moi quand je surfe de dos à la vague. Là, j'en ai eu une à plus de 8 points, c'est une bonne surprise et je suis très contente ! »

FFS - Publié le
Sur le même sujet

Championnat du monde junior ISA 2014 - Kim Véteau impressionnante chez les filles !

Après deux jours de compétition, l'équipe de France a placé quasiment tous ses surfeurs dans [...]

Drug Aware 2014 - Michel Bourez brille à Margaret Rivers !

Michel Bourez se qualifie pour le round 4 où il retrouvera un certain Kelly Slater. Parko, [...]

Championnat du monde junior ISA 2014 - Les Mondiaux sont ouverts !

Pour le quart de l'équipe de France, il s'agissait d'une première : défiler derrière le [...]

Championnat du monde junior ISA 2014 - Coup de show à Salinas

La totalité des 32 nations est désormais présente à Salinas, Equateur, pour les Mondiaux [...]

Le Team France est bien arrivé en Equateur

L'équipe de France est bien arrivée à Salinas, Equateur, où débutent ce dimanche les [...]