»

Championnat de France de surf - 5 titres ont été décernés à Biarritz

  • Justin Bécret champion de France surf minimes 2015 - Justes / FFS
  • Illona Goasguen championne de France surf minimes 2015 - Justes / FFS
  • Lucie Milochau championne de France longboard espoir filles 2015 - Arieta / FFS
  • Ethan Capdeville champion de France bodyboard minimes 2015 - Arieta / FFS
  • Maël Dauguet champion de France longboard espoir 2015 - Arieta / FFS

Les championnats de France de Surf 2015 ont débuté ! 5 catégories espoirs étaient en lice pour la journée d'ouverture dans des vagues de 50 cm à 1 mètre sur les spots de la Grande Plage et de la Milady.

Aquitaine, Bretagne et Pays de Loire à l’honneur pour cette première journée des championnats de France entièrement consacrée aux espoirs. A la Grande Plage de Biarritz, le longboard et le bodyboard. Sur le spot de la Milady le surf minimes. Petits par la taille, grands par le talent, les meilleurs Français dans leur discipline et leur catégorie d’âge se sont illustrés ce mardi.

Surf minimes : Justin Bécret à la dernière seconde
Dans une finale 100% aquitaine et 100% à suspense, le Landais Justin Bécret est venu coiffer Kilian God dans les derniers instants. Une ultime vague jusqu’au rivage lui a permis de prendre 7,50 points et de s’adjuger le premier titre national de sa (très) jeune carrière.

Surf minimes filles : Illona Goasguen d'un bout à l'autre
Finale à sens unique pour la Bretonne Illona Goasguen qui a plié l’affaire d’entrée avec une vague à 6,33 pts. Dans des conditions brouillonnes, le sens marin de Goasguen a semble-t-il fait la différence puisque la jeune fille a ensuite retrouvé une seconde bonne vague à 6,27 pts pour définitivement se mettre à l’abri d’un retour de la Vendéenne Hina Conradi.

Longboard espoir, Maël Dauguet n'a pas traîné
Le jeune breton Maël Dauguet s’offre un premier titre national dans sa dernière année chez les espoirs. Il était temps ! En finale, Dauguet n’a pourtant pas traîné. Surfant la toute première vague de la série, jusqu’au bord avec un joli nose et un reentry très propre, il a signé le meilleur score du heat : 6,50 pts. Mis en confiance, Dauguet a remis le couvert en milieu de série (5,33 pts) pour écarter le danger d’un retour du Réunionnais Hugo Bevilacqua.

Longboard espoir filles : Lucie Milochau première !
On connaît la Vendéenne depuis de nombreuses années. Souvent placée, en longboard comme en surf, mais jamais couronnée, Lucie Milochau a remis les choses en ordre ce mardi à Biarritz. Dans une finale qu’elle a idéalement débuté en prenant une très longue gauche (5,67 pts), Milochau est pourtant restée sous pression. Ce n’est que dans les derniers instants qu’elle a scellé définitivement le heat avec une nouvelle gauche (6,83 pts).

Bodyboard minimes : Ethan Capdeville succède à son frère
Un an après le succès de Nathan, son aîné, Ethan Capdeville a remporté une finale bodyboard minimes de très haut niveau. Sur la gauche du « Shining » et à la tombée de la nuit, le Mimizanais est parvenu d’entrée de jeu à placer de belles combinaisons et, surtout, un ARS qui a fait la différence. Bilan, deux vagues prises en moins de 10 minutes et un total de 13 points. Suffisamment pour éviter le retour du Breton Titouan Allamagny qui termine dans son sillage.

Ils réagissent !

Maël Dauguet (champion de France longboard espoir)
« C’est génial, c’était ma dernière année en junior. C’est juste ce qu’il fallait pour la clôturer. J’ai commencé cette finale avec une vague à 6,50 points. Je n’étais pas le mieux placé au large. Mais personne n’a pris la première vague. Je l’ai prise, je l’ai eu jusqu’au bord, sans tomber. Ça m’a mis en confiance. J’en ai eu une autre en suivant. J’ai un peu stressé sur la fin. Les dernières cinq minutes ont été très longues. Je dédie ce titre à ma famille, mes amis et à toute l’équipe de Bretagne. Et tous ceux qui sont venus sur la compétition. »

Justin Bécret (champion de France surf minimes)
« J’étais deuxième à quelques instants de la fin. Je venais de prendre une vague moyenne. J’ai vu une série de vagues qui cassait au large. Personne n’est parti alors je suis parti dans la reforme, la vague était magnifique, jusqu’au bord. Je ne savais pas si j’avais le score pour passer premier. J’ai attendu longtemps. Le speaker a mis un temps fou à annoncer la note ! J’avais le coeur qui battait très fort. Je n’avais jamais fait un aussi bon résultat. C’est énorme. C’est la récompense d’une saison où j’ai beaucoup travaillé. Je me suis entraîné très dur. J’ai été à l’eau tout le temps, même les jours où c’était pourri. L’année se termine en beauté. »

Lucie Milochau (championne de France longboard espoir filles)
« Je suis très heureuse, ça faisait beaucoup de finales et pas de titre. Je suis contente. La finale était compliquée car la marée remontait. Les vagues étaient difficiles. Merci à toute mon équipe de Vendée. C’est ma dernière année en espoir. Place au surf maintenant. Ça va être très, très dur. Le niveau est élevé avec Tessa Thyssen qui vient d’être championne du monde, Kim Véteau, etc… Je vais faire de mon mieux, j’espère aller en finale et, pourquoi pas, prendre le titre ! »

Illona Goasguen (championne de France surf minimes)
« Je suis super contente. Je me suis entraînée toute l’année pour ce moment. Je commence très bien la finale, ça m’a mis en confiance. J’étais moins stressée. Même si les dernière saintes étaient longues. Je n’entendais pas bien les notes ni la situation. J’ai une pensée pour mes coaches, mes parents et à toute l’équipe de Bretagne qui m’a soutenue jusqu’au bout ! »

FFS - Publié le

CHAMPIONNATS DE FRANCE DE SURF MARDI 20 OCTOBRE... par surfingfrance
Sur le même sujet

Frédéric Diefenthal invité d'honneur des championnats de France de surf !

La FFS et la Ville de Biarritz organisent conjointement les championnats de France de surf du [...]