»

Céline Guesdon et Titouan Puyo - Champions de France en Technical Race

Go les filles !
Go les filles ! - FFS

Le Calédonien Titouan Puyo et la Varoise Céline Guesdon ont remporté le titre de champions de France de Stand Up Paddle dans la catégorie Technical Race (parcours technique), ce samedi à Sainte-Maxime.

Martin Vitry (Normandie) s’impose en Espoir. Clément Colmas (N-Calédonie) s’adjuge le titre en moins de 15 ans sur la longue distance. Suite et fin des championnats de France ce dimanche.

Titouan Puyo, l'as de la technical vise le doublé

Champion de France (2013) et du monde (2014) de longue distance, Titouan Puyo est devenu un as de la technical race, parcours qu’il ne maîtrisait pourtant pas l’an dernier encore. En 2015, le Calédonien est monté sur le podium des Mondiaux, en mai au Mexique. Ce samedi, il a confirmé son statut de n.1 français de la spécialité en enlevant le titre national sur le plan d’eau de Sainte-Maxime au terme d’une course de 6 km totalement maîtrisée.

Son seul rival, le champion en titre Arthur Arutkin, étant relégué à une trentaine de secondes. On s’attendait à un duel entre les deux meilleurs français, on l’aura eu sur un tour et demi. Le temps pour Puyo d’accélérer pour déposer le Nordiste à mi course. Puyo avait parlé de tactique et de draft. Il n’en fut rien. Avec un Puyo seul devant, Arutkin et le peloton d’une trentaine de finalistes n’auront vu que son dossard s’évader au fil des coups de pagaie. Comme Arutkin l’an passé, voici le Calédonien en position de réaliser le doublé puisqu’il partira en position de favori de la longue distance (13 km), demain dimanche.

Martin Letourneur, 8e et meilleur Français de la Pacific Paddle Games le mois dernier en Californie, est -comme l’an dernier- sur le podium derrière Puyo et Arutkin. Une très belle confirmation pour le jeune rameur breton. Qui a su contenir son aîné Grégory Closier, longtemps devant lui avant de céder devant sa fougue. Cinquième et totalement exténué par son effort, Eric Terrien n’aurait cédé pour rien au monde une place qui le remet dans la lumière après une saison mitigée pour le (presque) retraité du Sup français.

Céline Guesdon tient la pression

Vice-championne de France en titre (derrière la Vendéenne Caroline Angibaud, absente cette année), la Varoise a résisté à la pression marquée par le retour d’Olivia Piana, sa rivale n.1 sur cette course. Oubliées les conditions océaniques de l’an dernier dans le Morbihan, le plan d’eau calme de Sainte-Maxime a permis à Guesdon de s’exprimer au mieux. Un départ canon et parfaitement réussi pour se placer devant, d’entrée. Juste devant Olivia Piana et Amandine Chazot. Puis trois tours de 2 kilomètres, sur lesquels Guesdon n’a cessé de creuser l’écart avec de puissants coups de pagaies. L’issue étant inéluctable à l’entame du dernier tour. Quatrième mondiale de la spécialité en mai dernier au Mexique avec l’équipe de France, l’Antiboise confirme qu’elle est la n.1 française de la technical race. Sur la deuxième marche du podium, Olivia Piana est parvenue à lâcher Chazot dans le deuxième tour. Forfait l’an dernier, la Varoise récupère une médaille d’argent qui était déjà sienne voici deux ans. Championne de France de 14 pieds le mois dernier à Crozon (Bretagne), la Bretonne Amandine Chazot est sur le podium. Mention spéciale à Ines Blatge, la jeune sociétaire du club organisateur qui prend la 5e place après un beau combat sur les 6 km.

Clément Colmas, une erreur sans conséquence

Clément Colmas a conservé ce samedi matin son titre de champion de France de longue distance chez les moins de 15 ans. Un titre qui a failli lui échapper après une erreur de parcours au deuxième tour de course. Obligé de revenir sur son sillage, il se faisait doubler par Jules Langlois qu’il avait pourtant distancé dès les premiers coups de pagaies. L’écart assez conséquent était pourtant rapidement comblé par le Calédonien, impressionnant d’aisance et de glisse sur ce plan d’eau pourtant très plat. Colmar s’impose donc devant Langlois, le Guadeloupéen Victor Heyberger montant sur le podium au pied duquel se retrouve Vincent Facturier (Paca).

FFS - Publié le