»

Cap de traverser du Cap-Horn à l’Antarctique à la rame

Cap ô Cap
Cap ô Cap - Cap ô Cap

L'aventure exceptionnelle des rameuses de l'extrême débutera le lundi 23 juin de Lucciana, en Corse. Une traversée test et le lancement des nombreux défis sportifs et éducatifs Cap ô pas Cap.

Avant de se frotter au dangereux passage de Drake pour rallier le Cap-Horn à l'Antarctique, Stéphanie Geyer-Barneix, Justine Dupont, Alexandra Lux et Itziar Abascal doivent être parfaitement prêtes ! Tester des rythmes de rame, se connaître soi-même, son équipe, l'alimentation, appréhender les situations délicates, autant de raisons de réaliser ce premier exploit sportif de Cap ô pas Cap.

La traversée test Corse - Monaco c'est : 300km à la force des bras 4 jours de rame Tester les nouvelles technologies développées autour de Cap ô pas Cap.

L'arrivée des rameuses de l'extrême sur la plage du Larvotto à Monaco est prévue le 27 juin au matin. Cap ô pas Cap est soutenu par la Fondation Princesse Charlène de Monaco qui a pour vocation de favoriser la pratique du sport comme vecteur d’éducation et de développement des enfants.?L’un de ses objectifs est de sauver des vies en luttant contre les noyades. ?De nombreux programmes « Water Safety » et « Learn to Swim » sont organisés dans le monde entier pour alerter l’opinion publique des dangers de l’eau, sensibiliser les enfants et leur apprendre à nager. Un moment d'échange et de partage exceptionnel est prévu à l'arrivée avec les enfants de la Principauté, le public et les nombreux "soutiens" de Cap ô pas Cap.

Un projet pédagogique à l'international autour de l'eau

Les actions pédagogiques de Cap ô pas Cap ont un objectif clair : accompagner les jeunes dans la prise de conscience de l'eau comme terrain de jeu extraordinaire mais également comme ressource fragile. Un concept construit autour de 3 axes forts pour un seul et même message : Prenons soin de l'eau "Nous avons été choquées par la quantité de déchets croisés sur l'eau. Nous ne pouvons rester insensibles à la dégradation de notre terrain de jeu." souligne Alexandra Lux, rameuse de Cap Odyssée 2009 et Cap ô pas Cap.

Entre décembre 2014 et janvier 2015, les 4 rameuses tenteront de rallier le Cap-Horn à l'Antarctique, continent emblématique en matière d'environnement. Une recherche scientifique accompagnera ce défi fou afin d'obtenir des données sur l'évolution du passage de Drake face au réchauffement climatique.

De l'école primaire au lycée, tous ensemble autour de Cap ô pas Cap

Les plus jeunes se lancent le défi de devenir " WATER SAFETY" : comprendre que l'eau est un univers extraordinaire mais avec ses dangers. Les collégiens sont CAP de devenir "WATER RESPONSABLE" : les actions Cap ô pas Cap accompagnent les jeunes afin de mieux consommer dans le but de limiter leur impact en matière de pollution et de consommation. Les lycéens appréhendront le rôle de l'eau pour le corps et la santé. L'ensemble des défis étant validés par l'Education Nationale Française. En décembre 2014, sera lancé un appel à projet au niveau national. Objectif : financer le projet le plus responsable pour son établissement !

Les jeux et outils pédagogiques mis en place seront disponibles en français, anglais et espagnol. Des jumelages inter-pays sont en cours de mise en place, notamment entre la France, le Chili et la Principauté de Monaco.

Rejoindre le team des Givrés

De grands noms du sport et des personnalités médiatiques sont Cap de les suivre dans ce défi fou inédit et mondial. Mais finalement tout le monde peut l'être en devenant membre de club décalé et original : Les Givrés !

Alors cap de devenir Givré ? 1ère étape : Choisir sa "cause" Coup de Coeur

- Soutien aux actions pédagogiques en France, Chili, Espagne et en Principauté de Monaco
- Soutien à l'innovation liée aux équipements de l'expédition sportive
- Soutien à la recherche scientifique Cap ô pas Cap

Pour en savoir plus sur le club des Givrés
Cap ô Cap - Publié le