»

Breti Girls Pro Junior : Lucie Milochau se qualifie pour les 1/4

Maud Lecar
Maud Lecar - ASP/Aquashot.fr

La première journée du Breti Girls Pro Junior voit la qualification de la Vendéenne des Sables d'Olonne Lucie Milochau, 13 ans, sur la vague de la Sauzaie à  Brétignolles-sur-Mer. Cette compétition ASP réservée aux jeunes surfeuses européennes de

La première journée du Breti Girls Pro Junior voit la qualification de la Vendéenne des Sables d'Olonne Lucie Milochau, 13 ans, sur la vague de la Sauzaie à  Brétignolles-sur-Mer. Cette compétition ASP réservée aux jeunes surfeuses européennes de moins de 21 ans, se déroule jusqu'à  demain, avant la venue jeudi des ténors du surf professionnel international pour le Protest Vendée Pro.

Lucie Milochau empoche son ticket pour les 1/4

Après une matinée stérile en pratique de surf-riding, un "call" est effectué par le directeur de compétition à  14h45 pour finalement lancer les quatre premières séries sur les coups de 15h00, moment le plus propice pour des vagues surfables malgré un léger vent de côté. Sur ces petites vagues frisant le mètre, la Sablaise Lucie Milochau tire son épingle du jeu en terminant seconde de sa série, performance synonyme de qualification pour les quarts de finales. "Je connais bien le spot de la Sauzaie que j'apprécie particulièrement, dit-elle à  sa sortie de l'eau. Je viens souvent surfer ici et en plus aujourd'hui, les vagues sont plutôt bien avec des droites et des gauches". Sa future série risque d'être beaucoup plus éprouvante car elle se retrouve confrontée à  la redoutable Canaulaise de 19 ans Justine Dupont, habituée aux grands rendez-vous internationaux.

Les Antilles à  l'honneur sur le spot de la Sauzaie

La Guadeloupéenne Maud Lecar, 19 ans a performé le meilleur score de la journée avec un 14,50 points grâce notamment à  une vague notée 8,50, également plus haute note de cette première journée. "Les vagues sont bien meilleures que ce matin avec une franche amélioration en fin d'après-midi, s'exclame l'Antillaise. J'aime bien venir ici et je me sens vraiment à  l'aise sur ce spot". Elle rajoute : "La première fois que je suis venue surfer la vague Brétignolaise, c'était en 2009 et j'avais remporté la Coupe de France !".

Demain, le directeur de compétition regroupe l'ensemble des surfeuses et le staff technique pour un "check in" à  7h30 afin de juger la qualité des vagues, attendues grossissantes, pour lancer les quarts de finale, et réserver l'après-midi pour les phases finales.

Publié le