»

Billabong Pro Teahupoo : c'est fini pour les wildcards !

Taj Burrow
Taj Burrow - www.aspworldtour.com

Manoa Drollet, Hira Teriinatoofa, Anthony Walsh et Bruno Santos, les 4 wilcards du WCT Tahiti, ont tous été sorti lors du 2ème tour. La compétition a pu reprendre hier, vendredi 11 mai, après 6 jours de flat.

Le Billabong Pro Teahupoo, c'est une waiting period de 11 jours pour une compétition qui dure 4 jours pleins. Et cette année, elle sera nécessaire pour lancer les séries dans des conditions optimales. Dès le 4 mai, 1er jour du contest, le 1er tour a été bouclé. Pas de grosse surprise, sauf peut être notre frenchy Jérémy Flores qui a dominé Taj Burrow, n°1 mondial actuel ! Ca promet de bousculer un peu le classement à  la fin de cette 3ème étape du WCT 2007...

Mais après cette petite première journée, le swell est bien redescendu et pas moins de 6 jours off vont suivre : des vagues inconsistantes de 1 à  3 pieds seulement sont proposées aux surfeurs du top 45. Le chef juge ASP Dave Shipley annonce la couleur, la houle devrait revenir pour la fin de la semaine... Et Surfline ne se trompe que rarement. En effet comme prévu, le swell commence à  rentrer jeudi soir à  Teahupoo et vendredi matin, la compet' est lancée vers 11h00 dans des vagues de 3 à  4 pieds, soit un joli mètre. Les 8 premières séries du tour de repêchage (2ème tour) sont en man on man et élimination directe et durent 35 min.

Malheureusement, ça s'arrête là  pour Manoa Drollet et Hira Teriinatoofa, les deux espoirs locaux. Il n'y a donc plus de tahitien en course pour le titre. L'an passé, Hira avait atteint les 1/4 de finale et s'était fait sortir par l'hawaiien Fred Pattachia. Le local pensait faire mieux lors de cette édition 2007, mais il a finalement été stoppé très tôt par Damien Hobgood, auteur d'un impressionnant 9,17 et d'un très beau total de 17,36 points ! Damien est d'ailleurs l'un des favoris à  Teahupoo où il a été finaliste en 2005. A suivre... Manoa a quant à  lui chuté face à  Taj Burrow. Le choc du jour a tourné en faveur de l'australien, probablement un peu gr'ce à  la petite taille des vagues. Car tout le monde sait que Manoa est imbattable quand Teahupoo devient énorme... mais Taj est un surfeur et un compétiteur exceptionnel, et cette année, il donne tout. Il sait que chaque heat compte. « Je ne suis pas obsédé par la place de n°1, ce qui m'importe c'est d'être n°1 à  la fin de la saison ».

Fanning et Burrow, les deux leaders du classement général sont donc tous les deux qualifiés pour le 3ème tour. Bede Durbidge, qui les talonne dans les ratings est passé aussi aujourd'hui. Gr'ce à  une meilleure sélection de vagues, l'australien a sorti une autre wildcard, le finaliste des trials et excellent tube rider Antony Walsh.

La plus belle vague du jour a été surfée dans le dernier heat. C'est Victor Ribas qui a décroché la note de 9,67, meilleur score depuis le début du Billabong Pro, dans sa série face à  Phil MacDonald. Le brésilien exorcise ainsi ses démons et passe enfin un tour dans ce circuit 2007. Il redémarre maintenant sa saison sur de bonnes bases...

Tom Whitaker, Daniel Wills, Michael Campbell et Troy Brooks sont les autres qualifiés du jour pour le 3ème tour. En revanche, c'est fini pour Bruno Santos, Luke Munro, Neco Padaratz et Ben Dunn, le rookie arrivé 6ème à  tahiti.

Rendez-vous ce soir sur le live de l'ASP pour la fin des séries du round 2 et demain sur mango-surf pour le report !

Emilie Dalibert - Publié le