»

Billabong Pro Teahupoo : ça commence bien pour Jérémy Florès !

Kelly Slater dans le barrel !
Kelly Slater dans le barrel ! - www.aspworldtour.com

Le jeune rookie français Jérémy Florès a très bien entamé la 3ème étape du WCT 2007 à  Teahupoo, Tahiti. Premier de sa série devant Taj Burrow, actuel n°1 mondial, il se hisse directement au 3ème tour.

Pour le 3ème stop du circuit mondial du WCT, les pros du top 45 ont rendez-vous à  Teahupoo, Tahiti, Polynésie française du 4 au 14 mai 2007. Depuis plus d'une semaine, certains surfeurs sont déjà  là  et ont pu profiter des très belles conditions offertes lors des trials il y a quelques jours. Les séries en free surf ont, elles aussi, fait le tour du monde... Mais justement, la question est de savoir si cela va durer, si le monstre va bien vouloir se montrer aux yeux de toute la planète surf & business. Ou s'il va bouder, pour se préserver... Beaucoup de tahitiens pensent que la belle est capricieuse et préfère se donner aux locaux... En tout cas, avec une fenêtre de onze jours de compétition, les gars du top 45 auront sûrement quelques bonnes séries à  se mettre sous la dent, c'est à  l'espérer !

Arrivés tous les deux en pôle position du classement, Mick Fanning et Taj Burrow espèrent bien faire parler d'eux à  « Chopes ». Mick a déjà  gagné en Australie, au Brésil et en Afrique du sud, mais Tahiti n'est pas encore inscrit à  son joli palmarès. « Il y a quelques endroits où vous rêvez de gagner quand vous êtes enfant, je suis sûr que Teahupoo en fait partie pour n'importe quel surfeur ». Arrivé tôt pour s'acclimater, on l'a vu dans un barrel à  10 pieds cette semaine. Belle entrée en matière pour ce grand favori de la saison. Quant à  Taj Burrow, il est le recordman des bonnes places à  Tahiti mais n'est jamais monté sur la plus haute marche du podium. Une finale perdue contre Kelly, quelques demi-finales... 2007 sera-t-elle enfin l'année Taj ?

Ceux sur qui il va falloir compter, ce sont bien sûr les américains. Hormis Mark Occhilupo qui ramenait la victoire en Australie pour la première édition du WCT Teahupoo l'année de son sacre mondial (1999), les 7 autres gagnants qui ont suivi sont tous américains. Le champion en titre Bobby Martinez s'offrait l'an passé son premier sacre en WCT. A suivre avec attention cette saison. Presque imbattable, c'est Kelly Slater qui règne en maître à  Tahiti... comme ailleurs ! Trois victoires en 2000, 2003 et 2005. Pourquoi pas en 2007 ?

Quant aux frères Irons, ils sont impressionnants à  Teahupoo. Rien ni personne ne les arrêtent. Bruce est toujours confiant et très relax malgré la pression et le danger. Andy pourrait bien lui aussi remonter dans le classement après cette étape : « Teahupoo est l'une des compét' que je préfère sur le tour et cette année, la pression est sur les gars du haut de tableau ». Donc pas sur Andy qui a vécu un début de saison en demi teinte (une place de 33ème, une autre de 2nd).

Enfin, les US, et la Floride en particulier, ont également toutes leurs chances gr'ce à  des surfeurs comme les frères Hobgood ou encore Cory Lopez, tous trois sérieux prétendants à  « Chopes ».

Tahiti sera également bien représentée avec Hira Teriinatoofa et Manoa Drollet dont l'expérience de la vague n'est plus à  démontrer...

Contre toute attente, le 1er tour du Billabong Pro a finalement été lancé hier vendredi. Pour ce premier jour de la waiting period, le directeur de compétition Luke Egan a donc lancé les 16 premières séries dans des vagues tubulaires de 3 à  5 pieds. Mais tous les surfeurs n'ont pas eu droit au même traitement de faveur. Certaines séries se sont soldées par des scores très faibles liés au manque de vagues. Taylor Knox, Ricky Basnett et Gabe Kling ont ainsi remporté leurs heats avec des totaux inférieurs à  9 points ! Calme et patience étaient les maîtres mots pour s'imposer !

D'autres au contraire ont scoré très haut dès ce 1er tour. Une fois de plus, c'est le King Kelly qui décroche la palme du jour : un tube à  9,50 pour sa 1ère vague de la compétition et un total de 18,17 points qui met combo Manoa Drollet, wildcard et vainqueur des trials, et Phil MacDonald dans la 8ème série. Autre performance du jour, cette fois-ci hawaiienne, c'est celle de Pancho Sullivan qui a totalisé 15,93 points et envoie au 2nd tour Shaun Cansdell et Dany Wills dans les dernières minutes de la 11ème série.

Tous les grands noms du surf international sont donc passés : Slater, Fanning, Irons, Parko... Tous sauf un. Actuel leader du classement général, Taj Burrow n'est pas parvenu à  dominer le petit prodige Jérémy Florès. Unique représentant tricolore et européen, Jérémy continue de briller sur le tour. Hira et Manoa ont échoué dans les séries précédentes, mais le frenchy n'a pas l'intention de se laisser impressionner lorsqu'il se met à  l'eau dans le heat 10. Avec un 8 puis un 7, il met rapidement tout le monde d'accord. En totalisant 15,67 points, il devance largement Taj (8,50) et Bruno Santos (5,93), remplaçant de dernière minute de Royden Brysen. Rookie 2007, Florès vient de remporter sa première série en compétition à  Teahupoo. Et quand il commente : « J'apprends encore, je n'ai que 18 ans », on se dit que beaucoup de surfeurs de son 'ge voudraient sûrement apprendre de cette façon... Jérémy va donc pouvoir profiter de sa qualification directe pour le 3ème tour pour se concentrer sur la suite des évènements. Taj aura moins de chance et devra se frotter aux séries éliminatoires du 2ème tour où il va rencontrer Manoa Drollet. En voyant ça, c'est Mick Fanning qui doit être content !

Les autres qualifiés pour le 3ème tour sont Bobby Martinez, Bruce Irons, Chris Ward, Adriano de Souza, Bernardo Miranda, Travis Logie et Dean Morrison.

En repêchage, quelques belles affiches sont déjà  programmées. Dans le heat 1, ce sera le clash Burrow / Drollet à  suivre en direct en début de soirée, heure française. Un peu plus tard, l'autre tahitien Hira Teriinatoofa rencontrera Damien Hobgood. Chaud, chaud ! Dans le heat 14, ce sera un duel entre deux ex-vainqueurs à  Teahupoo : Cory Lopez / Mark Occhilupo. Et c'est C.J Hobgood qui sera opposé à  Luke Stedman dans la série suivante.

Rendez-vous dans les prochains jours pour la reprise de la compétition...

Emilie Dalibert - Publié le