»

Billabong Pro Jeffreys Bay : Michel Bourez en feu !

Dane Reynolds
Dane Reynolds - www.aspworldtour.com

Le line up mythique de J-Bay a offert une journée de surf mémorable aux surfeurs du top 45. Slater, Parko et Reynolds ont fait le show. Et Michel Bourez a atomisé Mick Fanning ! Retour sur la perfection sud-africaine.

Tout le monde se souviendra longtemps de ce mardi 14 juillet 2009 à  Jeffreys Bay. « Le meilleur J-Bay qu'on ait connu », « Aujourd'hui, c'était un jour exceptionnel », les paroles en disent long sur les séries du jour. Car il s'agit bien de compétition dont on parle. Aujourd'hui avait lieu le 2ème tour du Billabong Pro, puis le début du 3ème tour sur le pointbreak de rêve.

Ce matin, le Français Jeremy Flores se mettait à  l'eau avec Dean Morrison, pour s'incliner 30 minutes plus tard 13,83 à  13,33. Décidément, ça ne passe pas cette année pour Mimi. Pas mieux pour son homologue brésilien, pourtant n°2 mondial actuellement : Adriano de Souza se fait sortir par Nathaniel Curran.

Série après série, le niveau commence à  s'élever. Arrive Parko, leader du Dream Tour, qui ne fait pas de cadeau à  l'invité Heath Joske (16,90 à  7,83). Dans l'après-midi, l'Australien élèvera encore son niveau et scorera un 10 parfait avec un interminable barrel au 3ème tour. « C'est le meilleur J-Bay que j'aie jamais surfé. Quand J-Bay marche bien, c'est toujours un peu spécial, mais là , c'est exceptionnel ». On le retrouvera en quarts face à  Bobby Martinez.

Le local Sean Holmes a lui aussi mis la barre très haute ce matin et confirmé cet après-midi. En sortant Taj Burrow au 2ème tour, il a fait un gros coup. Avec la manière en plus, puisqu'il totalise 18,60 ! Taj attend encore la vague... « C'est juste génial d'avoir l'opportunité d'être à  l'eau et de surfer contre deux gars » confiait Sean ce soir. Holmes est le dernier sud-africain encore en course.

Un vrai festival

La série du jour est sans conteste celle qui a opposé Michel Bourez à  Mick Fanning. Le champion du monde 2007 avait démarré très fort ce midi en postant un 8,17, mais Michel tenait bon avec un 8,50. Jusque-là , on se dit « grosse série ». Et puis tout s'accélère encore ! Mick balance un ride de folie comme il en a le secret et les juges lui octroient un 9 ! M.... ! On attend, on observe. Et Michel part sur une bombe, rentre dans le barrel, ressort, rerentre... Bing, ce sera le premier 10 du jour et la révélation pour le polynésien. Il va maintenant pouvoir se l'cher !

Son opposant du round 3 sera Dane Reynolds, tombeur de Jordy Smith au heat suivant. Et ce sera sûrement un gros show demain, puisque Dane s'est débridé lui-aussi et a balancé la note parfaite. « Gagner dans ces conditions, il n'y a pas mieux ».

Il en manque un ? Ah oui, j'oubliais, le King Kelly a décroché le meilleur total du jour : 18,84. OK il n'a pas pris de 10, mais il a tout de même scoré 4 vagues à  plus de 9 points : « Ca n'arrêtait pas de tuber. J'ai dû avoir 4 ou 5 barrels sur cette vague. C'est vraiment une vague de malade ». Pour Slater, c'est sûrement sa meilleure série depuis l'an dernier. Alors maestro, un pronostic ? « Beaucoup de gars envoient, Sean, Joel, alors on va prendre une série après l'autre ».

Vivement demain !

Emilie Dalibert - Publié le