»

Billabong Pipeline Masters : l'ultime défi 2007

Bede Durbidge
Bede Durbidge - www.aspworldtour.com

Dixième et dernière étape du Foster's ASP World Tour 2007, le Pipe Masters est la plus difficile à  remporter. En plus des surfeurs du top 45 s'ajoutent 16 spécialistes de la vague pour nous offrir le spectacle le plus attendu de l'année.

Ce n'est pas parce que le champion du monde 2007 a déjà  été couronné au Brésil que le Tour s'arrête. Au Pipe, tous ont fait le déplacement pour se confronter aux meilleurs spécialistes de la discipline et du spot. Venir inscrire son nom aux côtés de Sunny Garcia, Andy Irons ou Kelly Slater est un objectif pour nombre de surfeurs du top 45.

Du 8 au 20 décembre 2007, la saison se termine en grandes pompes. Et avec elle, c'est aussi la fin de la Vans Triple Crown qui récompense le meilleur surfeur des trois grosses compet' hawaiiennes : Haleiwa, Sunset et Pipeline. Avant cette ultime étape, c'est l'australien Bede Durbidge qui est en tête, suivi de l'hawaiien Roy Powers, de Mick Fanning, Adrian Buchan et Makuakai Rothman.

Le Billabong Pipe Master sera également décisif pour la requalification en 2008. Cory Lopez, Bruce Irons, Fred Patacchia ou encore Chris Ward sont sur la sellette. Beaucoup ont besoin d'un gros résultat pour se maintenir.

Cette année encore, on attend le Master Andy Irons, quatre fois vainqueur au cours des cinq dernières années. Mick Fanning sera également présent pour tenter de décrocher la Triple Crown, tout comme son compatriote Bede Durbidge. Le King Kelly Slater espère montrer à  tous qui est le maître et Sunny Garcia essaiera de remonter au top level.

Mais la partie n'est pas gagnée d'avance car au Pipe, ce sont pas moins de 64 surfeurs qui sont alignés au départ. Le top 45 se confronte ainsi à  3 wildcards et 16 spécialistes du Pipe recommandés par l'ASP Hawaii et l'Union des Surfeurs Hawaiiens. En 2007, les wildcards ont été attribuées à  Tiago Pires, T.J Barron et Sunny Garcia. Parmi les spécialistes, on retrouve par ailleurs les ténors du Pipe : Gavin Gillette, Jamie O'Brien, Shane Dorian, Ian Walsh... mais aussi le tahitien Manoa Drollet.

C'est mardi 11 décembre que le 1er tour a été lancé. 12 heats de 4 surfeurs du top 45 ont été envoyés. Les vainqueurs de leur heat ainsi que les 4 meilleurs seconds sont tous passés directement au round 4. Parmi eux, un habitué des 1ères places : notre frenchy Jérémy Florès qui s'est défait de Victor Ribas, Troy Brooks et Kai Otton, son rival pour le titre de meilleur Rookie !

C'est passé également pour Bede et Mick, tous deux en course pour la Triple Crown que l'Australie n'a pas gagnée depuis 1997. Mais celui qui a fait le show, c'est encore et toujours Andy Irons. Avec le plus haut total du jour (17,50 pts), il se fait un beau cadeau de mariage et montre qu'il est définitivement l'homme à  battre : « Après Haleiwa, je suis rentré à  la maison, j'ai raté Sunset, je me suis marié et j'attends le Pipe depuis une semaine. C'est chouette de démarrer enfin et de cette façon là  ! ».

Adrian Buchan est aussi très en forme et a scoré la plus belle vague du jour avec un 9,63. Il passe devant Kelly Slater, Royden Bryson et Kalani Chapman. Requalifié pour le Tour en 2008 gr'ce à  ses perf' sur le QS, il a la Triple Crown en ligne de mire. Un surfeur à  suivre dans les prochains jours...

Jérémy FlorèsJeudi, le 2ème tour a été lancé et avec lui un nouveau format de compétition initié par Kelly Slater. Les séries sont en man on man, mais 4 surfeurs sont à  l'eau simultanément. En effet, les heats se chevauchent, c'est-à -dire qu'à  la mi-série, la suivante est lancée. Chaque heat est noté par un panel de juges distinct. Cela permet ainsi de boucler les tours plus rapidement et de profiter au maximum des conditions.

Le 2ème tour, c'est aussi l'entrée des 16 spécialistes du Pipe. Et au vu des résultats, on comprend qui sont ces gars. Seuls 4 surfeurs du top 45 ont remporté leurs heats face aux habitués du spot : Otton, Dornelles, Campbell et Ward. Kai a posté le plus beau total du jour : un quasi parfait 19,33. Même si ce n'est pas encore un Pipe incroyable, les pros envoient bien sur les vagues de 4 à  6 pieds !

Au round 3 en revanche, les surfeurs du World Tour ont repris le dessus. Kelly Slater, Taj Burrow et Joël Parkinson sont allés rejoindre Fanning et Irons au 4ème tour. L'étau se resserre pour Troy Brooks et Fred Patacchia. Ils doivent impérativement passer de nombreux tours pour espérer conserver leur place dans l'élite. En revanche, c'est terminé pour Raoni Monteiro, Victor Ribas, Shan Cansdell, Gabe Kling, Danny Wills ou Ricky Basnett. On ne les reverra pas sur le World Tour en 2008. Les choses commencent à  se préciser au Pipe...

Deux autres que l'on ne reverra pas, ce sont Mark Occhilupo et Mick Lowe. Les 2 aussies font tomber le lycra et raccrochent la combi. Finies les compet', fini le Tour ! Occy commente : « J'adore la compet' et ça va me manquer, tout comme tous les potes que je me suis fais sur le Tour ». Après des carrières incroyables en longévité, ces deux là  laisseront un grand vide. Une page du surf se tourne...

Mais la compétition continue. Ils ne sont plus que 32 à  pouvoir prétendre au titre de Pipe Master. Parmi eux, un irréductible français du nom de Jérémy Florès. Qui sera le plus fort ? A suivre sur mango-surf...

Les affiches du 4ème tour :

Heat 1 : Andy Irons (HAW) vs. TJ Barron (HAW)
Heat 2 : CJ Hobgood (USA) vs. Greg Emslie (ZAF)
Heat 3 : Joel Parkinson (AUS) vs. Laurie Towner (AUS)
Heat 4 : Luke Stedman (AUS) vs. Cory Lopez (USA)
Heat 5 : Mick Fanning (AUS) vs. Ian Walsh (HAW)
Heat 6 : Adrian Buchan (AUS) vs. Phillip MacDonald (AUS)
Heat 7 : Dean Morrison (AUS) vs. Josh Kerr (AUS)
Heat 8 : Jeremy Flores (FRA) vs. Troy Brooks (AUS)
Heat 9 : Pancho Sullivan (HAW) vs. Bernardo Mirando (BRA)
Heat 10 : Tom Whitaker (AUS) vs. Dayyan Neve (AUS)
Heat 11 : Bruce Irons (HAW) vs. Chris Ward (USA)
Heat 12 : Kelly Slater (USA) vs. Mikala Jones (HAW)
Heat 13 : Rodrigo Dornelles (BRA) vs. Neco Padaratz (BRA)
Heat 14 : Taj Burrow (AUS) vs. Gavin Beschen (USA)
Heat 15 : Bede Durbidge (AUS) vs. Gabe Kling (USA)
Heat 16 : Kai Otton (AUS) vs. Fredrick Patacchia (HAW)

Emilie Dalibert - Publié le