»

Le Billabong Pipe Masters va-t-il disparaître ?

Sunset au Pipe
Sunset au Pipe - ASP / Ed Sloane

Julian Wilson sera-t-il le dernier Pipe Masters ? Scénario fiction ou réalité ? On peut légitimement se poser la question après la bataille qui s'est jouée en coulisse lors de la dernière étape de la saison entre Da Hui et l'ASP !

Le Billabong Pipe Masters cloture traditionnellement la saison sur la mythique vague de Pipeline / Backdoor. Une victoire à Pipeline... C'est le Graal ! En 2014, c'est Julian Wilson, vainqueur du Pipe, et Gabriel Medina, champion du monde, qui ont brillé sur le North Shore. La fête s'est déroulée sans accro devant les caméras du monde entier alors qu'en coulisse se jouait une étrange bataille entre Da Hui, célèbre association de surfeurs Hawaiien, et l'ASP.

Da Hui fuck l'ASP... N'est-ce pas Eddie !

Da Hui attaque l'ASP pour manquement aux règles locales sur un point très technique ! Une compétition qui se déroule au Pipe doit obligatoirement envoyer des séries de quatre personnes à l'eau. L'esprit de la loi est de réduire au maximum la waiting period et permettre aux locaux de profiter au maximum des vagues durant l'hivers. (comme si le Pipe était l'unique vague des 7 milles miracle :-))

l'ASP défend un circuit cohérent à travers le monde

Pour sa part, l'ASP défend un format de compétition cohérent sur l'ensemble des étapes du Tour. Il y a quelques années, elle a mis en place un système de série qui se chevauche pour aller dans le sens de la loi Hawaiienne... A l'époque cette solution n'avait pas suscité l'émoi des locaux.

Deux décisions pourraient expliquer ce revirement soudain de situation. Da Hui ne supporte pas que l'ASP supprime les 16 wildcards accordées aux Hawaiiens. Pire encore, Bruce Irons, qui n'a pas été en mesure de remporter une des deux wildcards via des trials, n'a pas participé pas au Billabong Pipe Masters en mémoire de son frère Andy. Doit-on accorder une wildcard à vie à Bruce Irons parce que son frère est décédé ? C'est une autre question.

La professionnalisation du circuit entamée ces dernières années a changé la donne ! Si l'ASP respecte les Hawaiiens, elle n'entend pas céder devant l'association. Les retombés médiatiques qui engendrent elle-même une manne financière importante via le tourisme surf n'intéressent pas les professionnelles du tourisme sur North Shore ? Je serai curieux de connaître le nombre de black short qui travaille directement ou indirectement dans le secteur touristique.

Quoi qu'il en soit, je pars du principe qu'il faut respecter les règles locales. Hawaii est une étape historique, l'une des plus existantes avec Teahupoo et Fidji... Pourquoi l'ASP ne délocaliserait-elle pas la dernière étape de l'année sur un spot moins hostile ? Cette décision assouplirait-elle la loi actuelle :-)

rOmanO - Publié le
Sur le même sujet

Gabriel Medina champion du monde de surf 2014 !

Au terme d’une journée riche en émotions, Gabriel Medina a montré qu’il avait la carrure d’un [...]

Billabong Pro Pipeline Masters : Kelly Slater en patron !

La seconde journée du Pipe Master s’est achevée dans la nuit de samedi. Kelly Slater a été [...]

Billabong Pipe Masters 2014 - Medina et Fanning au round 3, Slater au repêchage !

C’est parti pour la dernière étape de la saison. Pipeline et Backdoor sont en feux… Medina et [...]

Qui va rejoindre le main event du Billabong Pipe Master ?

Ils sont 32 Hawaiiens en lice pour se faire une place au soleil. Malheureusement pour eux, il [...]

Billabong Pro Pipeline 2014 - Que la fête commence !

Banzaii :-) La dernière étape de la saison s'annonce monstrueuse ! Un titre de champion du [...]

Dusty Payne signe un come back fracassant à Haleiwa

La première étape de la Triple Crown s'est achevée ce week-end à Haleiwa. Une compétition qui [...]

Michel Bourez s’enflamme à Sunset Beach !

Michel Bourez a remporté la seconde étape de la Vans Triple Crown dans un big Sunset. Le [...]