»

Bernard Laporte en visite au Championnat du Monde de Surf Junior ISA 2008

Bernard Laporte
Bernard Laporte - ISA

Ce matin, le Secrétaire d'Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative, Bernard Laporte, a effectué une visite au Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008. Invité par le Président de la Fédération Française de [..

Ce matin, le Secrétaire d'Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative, Bernard Laporte, a effectué une visite au Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008. Invité par le Président de la Fédération Française de Surf, Jean-Luc Arassus, Bernard Laporte a été accueilli par l'Equipe de France Junior, Pierre Agnès, Président de Quiksilver Europe et Fernando Aguerre, Président de l'International Surfing Association.

Avant d'effectuer une longue visite du site de la compétition, le Ministre a déclaré : « Je suis venu découvrir un sport en pleine évolution qui a créé une économie considérable que ce soit dans les Landes comme dans toute l'Aquitaine. C'est un sport qui fédère les jeunes et c'est pour cela que je tenais à  venir. Il faut aider, accompagner le surf. Ce qui se passe ici est important... Un Championnat du Monde ce n'est pas rien ! Je suis donc venu rencontrer ces jeunes, les encourager à  continuer ».

Le Président de l'ISA, Fernando Aguerre, qui s'envolera lundi pour une réunion du CIO à  Athènes, a également sensibilisé le Ministre à  son dessein d'intégrer le surf aux Jeux Olympiques d'Eté.

Au cours de cette visite, Bernard Laporte a également fait la connaissance du surfeur français Jérémy Florès. De retour de Fiji où il disputait une manche du Championnat du Monde ASP, le meilleur Rookie de l'année 2007 a longuement échangé avec le ministre.

Le n°1 français qui n'avait pas eu l'occasion de rentrer en France depuis novembre dernier a confié ensuite « C'est formidable de rencontrer le Ministre. C'est fantastique qu'il vienne sur un tel événement. C'est une première pour le surf en France ». A propos de l'événement il ajoute : « Les Mondiaux ISA, c'est un bon état d'esprit. J'y ai toujours beaucoup appris même si je n'ai jamais obtenu de très bons résultats individuels. C'est une sensation forte de représenter son pays. On veut se surpasser pour l'équipe. C'est un peu comme au foot ou au rugby, on est porté par la même énergie, la même ferveur avec les drapeaux, les couleurs nationales. C'est un très bel événement. »

Publié le