»

Benoit Carpentier en mode warrior

Ben Carpentier
Ben Carpentier - DR

Benoit Carpentier, auteur d’un premier tour de haut vol en février à Hawaï, reprend du service le 29 mars avec l’étape brésilienne du Stand Up World Tour. Le jeune champion français enchainera avec Abou Dabi.

« Je suis regonflé à bloc » dit-il. « Je pars pour la région d'Alagoas, la ville de Maceio, un endroit que je ne connais pas, pour la deuxième étape du circuit mondial avec une grosse envie de bien faire. A Hawaï, même si j’ai réalisé un super premier Tour en battant des cadors, je n’ai pas été régulier. L’objectif au Brésil est vraiment d’enchaîner les tours. J’ai le potentiel ». La grande difficulté de la discipline, du surf en général, est d’être bon au moment principal à savoir quand la vague déferle « avoir de la vitesse dans la section critique de la vague, de la puissance dans les virages, ne pas s’emporter ride sur ride, faire des manœuvres propres » mais surtout d’être particulièrement pragmatique ensuite quand on revient vers le « line up », au pic ! « Il faut, en effet, immédiatement se reconcentrer, revenir au plus vite en passant la mousse après un bel effort dans la première vague » dixit Benoit. « L’idée est ensuite de retrouver une belle vague capable de nous permettre de prendre des points ». Car, ça va vite, le match étant d’accumuler le meilleur score en vingt minutes et pourquoi ne pas prendre la décision d’aller à la rencontre de plus petites vagues si le rider le juge nécessaire. Tout un programme !

Benoit Carpentier, après le Brésil, s’envolera pour Abou Dabi. « Je vais surfer dans une piscine artificielle en plein milieu du désert. Une pompe génère une onde de pression et donc une vague. C’est assez impressionnant. C’est la deuxième fois que je vais sur ce spot. Je compte frapper fort. »

Calendrier 2014 du Stand Up World Tour

8 au 16 février : Sunset Beach
29 mars au 6 avril : Brésil
11 au 15 avril : Emirats Arabes Unis
26 mai au 2 juin : Tahiti
15 au 21 septembre : Huntington
25 octobre au 2 novembre : la Torche

Ben - Publié le