»

Ben Skinner et Candice O'Donnell au top du longboard européen

Ben Skinner et Candice O'Donnell
Ben Skinner et Candice O'Donnell - Aquashot/aspeurope.com

Les britanniques Skinner et O'Donnell ont remporté le Goanna Pro Tapia samedi dernier en Espagne. Ils décrochent ainsi leur ticket pour les championnats du monde ASP de longboard.

Etape LQS dotée d'1 étoile, le Goanna Pro Tapia est pour le moment la seule étape européenne du tour ASP 2009. Du 9 au 11 avril, quelques uns des meilleurs surfeurs de grande planche se sont retrouvés sur la côte nord espagnole et ont ainsi espérer atteindre la finale pour obtenir le précieux sésame : une invitation au prestigieux Oxbow World Longboard Tour, qui décerne chaque année le titre de champion du monde.

Dès jeudi, les leaders européens ont pris le pouvoir. Le français Rémi Arauzo enchaîne cutbacks radicaux, turns bien verticaux et nose riding plus classique, ce qui lui vaut de décrocher un total impressionnant de 17,17 gr'ce notamment à  une vague notée 9,17. Très inspirés également, le britannique Ben Skinner (15,37) et le frenchy Alexis Deniel (16,83), gonflé à  bloc depuis sa 5ème place au PLA à  Huntington.

Les filles ne démarrent la compétition que le lendemain. La néerlandaise Renate Moerman et l'anglaise Candice O'Donnell remportent les trials, ce qui leur permet de rejoindre les basques Estitxu Estremo et Myriam Imaz. Dommage que ces reines du style n'aient pas été plus nombreuses à  Tapia. Du côté des hommes, les favoris confirment et se qualifient pour les demis finale dans un bon mètre. Ben Skinner se retrouve dans le dernier carré avec les trois longboardeurs tricolores Deniel, Castera et Arauzo. Il ne se laisse pas impressionner et score le meilleur total du jour : "Encore un heat et ce sera bon, alors je me tiens prêt pour cette demie et je sais que cela ne sera pas facile face à  Rémi".

Samedi, la foule s'est rassemblée sur la plage de Tapia, l'ambiance est bonne et les vagues ont grossi (1m50). Le duel Arauzo / Skinner tourne à  l'avantage du britannique. Dans l'autre demi, Deniel domine Castera. Les deux français s'arrêtent donc aux portes de la finale et ratent de peu leur ticket pour le WLT. Pour l'ultime série de la compétition, Ben Skinner fait le spectacle et poste la meilleure vague et le meilleur total des trois jours (18,37) : "Je me sentais bien avec cette nouvelle planche (ndlr : une Luffi) et j'ai surfé du mieux que je pouvais tous les jours. Je vais célébrer ça". Alexis Deniel termine derrière avec 13,27 et continue sa progression au niveau international.

Chez les filles, Candice domine Estitxu, la favorite, en demi, puis Renate en finale. Toutes deux repartent également avec leur invit' pour le Roxy Jam Biarritz, championnat du monde féminin : "J'ai vraiment passé du bon temps et c'est dommage qu'il n'y ait pas eu plus de compétitrices ici...".

On suivra donc avec attention les performances de ces européens, qui rejoignent notamment Antoine Delpero et Justine Dupont dans l'élite.

Emilie Dalibert - Publié le