»

J-Bay open: Mick Fanning, Roi impérial de Jeffrey's Bay

Fanning Full power
Fanning Full power - copyright world surf league

De la malédiction à la rédemption d'un surfeur impressionant, retour sur une compétition pleine d'émotion. Un algorithme incalculable qui mène le plus inattendu des hommes au sommet d'un sacre inespéré. Mick Fanning remporte le J-Bay open 2016 !

Tout ce qui concerne la suite de cet article est une histoire de Karma. Mick Fanning vient d'effacer un tableau noir. Renouer avec la victoire, c'était une illusion candidesque pour l'Australien au regard de l'effroyable histoire qui lui est arrivée il y a tout juste un an. C'était ici même en Juillet 2015 que le monde du surf assistait impuissant en direct à l'attaque de requin en pleine finale qui à failli lui couter la vie.
Depuis les choses n'avaient fait que s'empirer. Mick perd son frère lors des finales du championnat à Pipeline en Décembre et se sépare de sa femme quelques temps après.
C'en était trop pour lui, il décide de se retirer du championnat cette année et profiter des vagues de la vie qui peuvent être si courtes parfois...

Mais à J-Bay en 2016, cette fois il l'a eu longue. Du début à la fin de la compétition, Fanning s'est montré incisif, puissant, stratégique. Adaptant son surf et sa technique au gré des conditions et des adversaires qu'il rencontre sur son chemin, il arrive cette année au bout d'une lutte sans merci écrasant les espoirs de Mr Florence en finale. C'est incontestablement la plus belle réponse qu'il pouvait apporter à cet événement. Une bataille psychologique face à son mental, une peur bleue de retourner surfer ici jusqu'à son retour à l'eau qui marquait symboliquement un premier combat gagné. La suite on la connait. Surmotivé, la cheville coincée dans une attelle et le sourire d'un grand champion, Mick semblait invincible cette année.

Devant cet écran live, nous avions tous une pensée pour la finale de l'an passée, avec ce sentiment d'inachevé... Face à John John Florence en finale, il ne s'est pas démonté.. C'est parti pour 35 minutes sur la plus belle droite du monde pour connaitre enfin le grand vainqueur. L'Hawaiien parvenu jusqu'ici grâce à un aerial game radical décide de continuer sur sa lancée dans les airs.Mais Mick ne se laisse pas impressionner et trouve des grosses vagues au galbe creux et solide. Contournant les sections et achevant des carves et un style trés affirmé, petit à petit la foule scande son nom. Sous le poids de l'émotion, c'est la plus belle des victoires que Fanning dessine dans son sillon.

John John occuppe désormais la deuxième place du classement général et devance Gabriel Medina éliminé en quarts et actuellement troisième. Combien de temps encore Matt Wilkinson tiendra la barre? Allez savoir...Son passé sombre est soudainement oublié et après sa victoire ici, il compte se rendre à Trestles pour le Vans Us Open of Surfing. C'est la prochaine et dernière étape pour lui cette année à t-il confié en ITW à la WSL. Il pourra alors prendre des vraies vacances bien méritées et profiter de ce qu'il aime le plus au monde : surfer, loin des projecteurs, l'esprit apaisé.
Bonus vidéo : Les meilleurs moments du J-Bay Open 2016 !

http://www.worldsurfleague.com/
Maxence Gallot - Publié le
Sur le même sujet

Attaque de requin à J-Bay - Fanning et Wilson se partagent la victoire !

Une journée complètement dingue vient de se terminer à Jeffreys Bay. La finale s'annonçait [...]

Mick Fanning loin du World Tour, plus près du tube.

Le triple champion du monde à décidé de poser ses valises chez lui en 2016. Après une année [...]