»

J-Bay Open : En route vers une finale qui tend à droite

Joel Parkinson vu par les groms de J-Bay, prenez en de la graine.
Joel Parkinson vu par les groms de J-Bay, prenez en de la graine. - Pierre Tostee / WSL

Les phases finales devraient avoir lieu demain matin à l'aube si les conditions le permettent. Nous sommes à Jeffrey's Bay et comme vous le savez, là bas tout peut arriver. Le suspense est déjà sur place, zoom sur les prochains matches ici:

Oh J-Bay, quand tes flots s'éveillent c'est tout un peuple que tu émerveilles. Par ton penchant vers la droite et tes dents rocailleuses bien aiguisées, on devine aisément que tu à été crée pour dérouler encore et encore au fil des swells qui vont et viennent. Mais s'il te plait J-Bay. Présent passé futur incertain, il faut que tu gardes les requins à l'écart le temps d'un jour ou deux encore pour que Mick Fanning ne perde pas l'espoir de revivre la victoire. Il doit en avoir marre, lui qui mérite tant après l'édition 2015 qui fut son cauchemar.
Trêve de poésie ennuyeuse, nous venons d'assister à 3 jours de folie à J-Bay.
Au terme du Round 5, il ne reste plus que le fin du fin minutieusement trié sur le volet pour sublimer les phases finales qui attaquent normalement demain matin à l'aube.

Le premier heat de ces quarts de finale opposera John John Florence à Jordy Smith, une finale avant l'heure en perspective. Jordy ride tellement bien chez lui à la maison sur cette droite dont il connait les moindres sections et trajectoires à adopter qu'il a de quoi effrayer. Il aura à coeur de briller devant son public et remporter le J-Bay Open qui relancerait sa saison en demi-teinte cette année. John John lui est en grande forme en ce moment. Vous remarquerez que dés lors qu'il passe le troisième tour qui lui a souvent été fatal cette année, il atteint quasiment à chaque fois les phases finales et devient dangereux tant dans les airs que sur ses courbes.

Puis le heat suivant opposera l'éternel Kelly, le surfeur le plus titré à J-Bay contre Josh Kerr roi de l'aérial en Afrique du Sud. Ce sera ensuite au tour de Julian Wilson d'affronter Gabriel Medina. Julian, finaliste l'année dernière et premier témoin de l'attaque de Mick qu'il à même tenté de venir secourir à la rame alors qu'il était lui aussi à l'eau au moment de l'incident, on s'en souvient tous. Il ne semble pourtant pas perturbé, loin de là : incisif, précis, stratégique et radical, Wilson sera un adversaire redoutable pour Medina. Bon, vu la pêche du brésilien en ce moment, tout est réuni pour assister à un match explosif entre les deux bonhommes, les paris sont ouverts... le dernier quart opposera Mick Fanning à Felipe Toledo, le colosse VS Le renard des surfaces.

Malin comme un singe celui qui à déjà deviné le tableau final, le suspens est au sommet de son grand S et va bientôt s'écrouler, soyez patients... C'est maintenant à eux de jouer. Vous l'avez noté, pas de Matt Wilkinson dans ce dernier carré hâtivement éliminé dés le début de la compétition, maillot jaune tout de même conservé pour le moment, affaire à suivre...
En bonus : regardez en vidéo comment Kelly Slater a décidé de revenir au score un peu plus tôt dans la journée face à Michel Bourez et Alejo Muniz qu'il a de ce fait éliminé. Allez bon app' !
Rdv demain matin à 7h30 pour le call et sûrement une journée live encore bien remplie ! (suivre le lien çi dessous pour le direct).

http://www.worldsurfleague.com/events/2016/mct/1457/j-bay-open
Maxence Gallot - Publié le
Sur le même sujet

J-Bay Open : la waiting period débute Mercredi!

Mick Fanning surfera, surfera pas? Kelly Slater est il trop vieux pour gagner? Wilko va t-il [...]

Attaque de requin à J-Bay - Fanning et Wilson se partagent la victoire !

Une journée complètement dingue vient de se terminer à Jeffreys Bay. La finale s'annonçait [...]