»

L'Australie, Championne du Monde de Surf junior en France

Le team australien
Le team australien - ISA

Débutée sous la pluie, cette ultime journée du Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008 s'est achevée en apothéose et sous le soleil avec une nouvelle victoire de l'Equipe d'Australie, sacrée Championne du Monde par équipe pour la [.

Débutée sous la pluie, cette ultime journée du Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008 s'est achevée en apothéose et sous le soleil avec une nouvelle victoire de l'Equipe d'Australie, sacrée Championne du Monde par équipe pour la 3ème année consécutive.

Au terme d'une semaine de compétition d'une exceptionnelle densité et bénie par des vagues parfaites, l'élite mondiale du surf junior a disputé en France l'un des événements majeurs du monde du surf.

Près de 300 surfeurs et 28 nations étaient réunies dans les Landes pour décrocher un titre de Champion du Monde par équipe ainsi qu'un titre individuel dans trois catégories : Garçons -18 ans, Garçons -16 ans et Filles -18 ans.

Marquée par la visite de Bernard Laporte, Secrétaire d'Etat chargé des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative, cette compétition, placée sous l'autorité de l'ISA et reconnue par le Comité International Olympique, n'avait pas eu lieu en France depuis 1992 à  Lacanau.

Favorite, l'Australie a fait retentir à  deux reprises son hymne national à  Seignosse, grâce à  une victoire par équipe et un titre individuel avec la médaille d'or de Laura Enever chez les filles. La meilleure Française de la compétition Alizé Arnaud a trébuché dans l'ultime série des repêchages, aux portes de la grande finale.

Dans la catégorie garçons -18 ans, le surfeur brésilien Alejo Muniz a été sacré Champion du Monde au terme d'une finale magistrale, disputée dans des vagues de rêve de plus de 1,50m. Rythmée par un mano a mano épique avec l'australien Owen Wright, cette série a été l'une des plus impressionnantes de toute la compétition. L'excellent Français Marc Lacomare et l'Hawaiien Tyler Newton n'ont pas eu les vagues pour s'exprimer à  leur niveau et ont assisté, impuissants, au duel australo-brésilien. Originaire d'Argentine où il est né avant d'être naturalisé brésilien lorsqu'il avait 9 ans, Alejo Muniz est l'une des grandes promesses du Brésil et incarne déjà  la relève de cette grande nation du surf. Elevé dans une famille de 4 enfants par un papa patron d'une école de surf, Alejo a le surf dans le sang. L'enfant de Bombinhas à  Santa Caterina, heureux mais étonnamment calme, confiait : « c'est le plus beau moment de ma vie ».

Avant la remise des prix, le capitaine des Bleus, Marc Lacomare, tentait d'expliquer comment lui avait échappé cette finale qui lui était promise. Après avoir survolé ses 4 séries de rattrapage ce matin pour rejoindre la grande finale, le surfeur d'Hossegor semblait imbattable, chez lui. Et pourtant... la houle soudain plus capricieuse n'a pas permis à  Marco de s'exprimer. Distancé par Wright et Muniz, il n'a pas eu la « bombe » qu'il espérait à  la marée montante. Il quitte ces Mondiaux à  la 4ème place, la médaille de cuivre autour du cou.

Chez les -16 ans, c'est l'éblouissant Tahitien Tamaroa McComb qui a récolté l'or et fait retentir l'hymne tahitien sur la plage du Penon à  Seignosse. Marqué de près par l'époustouflant brésilien Peterson, auteur du seul 10/10 de la compétition (hier), le Polynésien s'est montré très solide, tout au long de la compétition.

Vice Champion du Monde ISA -16 ans en 2007, Tamaroa a remporté le pro junior de Burleigh Heads en Australie cette année ainsi que les trials du Quiksilver Pro Gold Coast (ASP World Tour) en février dernier. Vainqueur de la finale mondiale du Quiksilver King of the Groms en 2007 ici même dans les Landes, le Polynésien qui vit désormais en Australie, succède donc à  Vétéa David, autre magnifique surfeur tahitien, sacré Champion du Monde Junior ISA en 1986.

« J'ai manqué le titre l'an passé et cette année je le voulais tellement que je me suis entraîné à  fond pour mettre toutes les chances de mon côté. Série après série, je suis resté très concentré. Je suis très heureux, j'ai une pensée pour Tahiti. »

4ème de la finale des cadets, le Breton Ian Fontaine est la révélation de ces Mondiaux Juniors Quiksilver ISA. Déterminé, le surfeur de la Torche a bluffé ses coachs en déployant un surf tactique et efficace qui l'a propulsé dans le dernier carré d'une compétition de haut vol.

La France termine au 5ème rang mondial des nations de ces Mondiaux ISA améliorant son classement d'une place par rapport à  l'édition 2007 au Portugal.

La prochaine édition du Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA se tiendra en mars 2009 en Equateur.

Résultats du Championnat du Monde de Surf Junior Quiksilver ISA 2008

Résultat par équipe :
Or : Australie
Argent : Brésil
Bronze: Hawaii
Cuivre: Etats-Unis

Résultats Garçons -18 ans :
Or: Alejo Muniz (BRA)
Argent: Owen Wright (AUS)
Bronze: Tyler Newton (HAW)
Cuivre: Marc Lacomare (FRA)

Résultats Dames -18 ans :
Or: Laura Enever (AUS)
Argent: Tyler Wright (AUS)
Bronze: Courtney Conlogue (USA)
Cuivre: Airini Mason (NZ)

Résultats Garçons -16 ans :
Or: Tamaroa McComb (TAH)
Argent: Peterson Crisanto (BRA)
Bronze: Matty Costa (HAW)
Cuivre: Ian Fontaine (FRA)

Publié le