»

Attaques de requin en série en Australie

Requin Tigre
Requin Tigre - Appen

L'été australien n'en finit pas et les attaques de requin non plus... Retour sur les trois attaques récentes recensées sur les côtes australiennes à  Cellito et Bondi.

Un surfeur de Maroubra a vu l'un de ses cauchemars se réaliser au début du mois. A 41 ans, Durwin Keg était tranquillement assis sur sa planche de surf au line up de Cellito beach (NSW) quand il s'est retrouvé nez à  nez avec un grand blanc. Il était là , sous l'eau à  le regarder. Le requin l'a attaqué deux fois, mais Durwin a eu beaucoup de chance. Il s'est fait secouer, est tombé de sa planche, s'est même fait un peu traîné, mais il s'en tire finalement avec seulement une grosse frayeur. Un sacré coup du destin !

Quelques jours plus tard, l'histoire se répète à  Sydney. C'est un plongeur de la Royal Navy australienne qui est victime d'une attaque éclair en début de matinée mercredi 11 février. Agé de 31 ans, Paul Degelder était à  la surface de l'eau lorsque c'est arrivé. Il a été rapidement pris en charge et est aujourd'hui hors de danger. Il a tout de même perdu sa main droite et souffre de graves blessures à  la jambe. Il s'agit de la première attaque recensée au cours d'un exercice de la Navy.

Jeudi 12 vers 19h30, soit à  peine 36 heures après l'attaque recensée à  Wooloomooloo Bay, un surfeur de 33 ans a été attaqué à  Bondi Beach. Rapidement, tous les surfeurs sont sortis de l'eau et ont secouru Glen, la victime. Deux bretons ont été témoins actifs de la scène et ont déclaré à  Surf Prévention : « On a tout de suite vu son bras, la main gauche était sectionnée nette, elle tenait juste par un petit bout de peau et son avant bras était arraché ». Après lui avoir fait un garrot avec leur leash, les surfeurs présents l'ont transporté sur une planche près de la route. Ils ont mis son bras dans des serviettes avec de la glace et ont attendu les secours en maintenant Glen conscient et en lui parlant. L'ambulance est finalement arrivée quelques minutes plus tard et l'a transporté à  l'hôpital Saint Vincent pour 10 heures de chirurgie.

Malgré tout, la vie continue, le surf aussi et la Sydney Harbour Swim Classic aura bien lieu le mois prochain...

Sources : ABC News, Surf Prévention

Emilie Dalibert - Publié le