»

Alex Uranga remporte le Annaëlle Challenge 2012

Alex Uranga
Alex Uranga - Guillaume Coche

Après une année de pause, l'équipe organisatrice s'agrandit et relance le Annaëlle Challenge ! Le Tomahawk Bodyboard Surf Club s'est en effet entouré d'une équipe surmotivée avec la participation des agences Swell et One Blood.

Le rendez-vous est fixé le dimanche 21 octobre à  6h45 pour l'embarquement sur les bateaux. Plus d'une heure est nécessaire pour déposer l'ensemble des riders, médias, bénévoles sur l'île. Les premières séries sont lancées à  la descendante, Guillaume Sautron ouvre le bal et remporte la 1ère série devant Irwin Cloarec, Antoine Daviau, Inico Ganzarain et Alex Gavinet.

En série 2, Alex Uranga se retrouve face à  3 Bretons (Yves Marie Lefourn, J-seb Geffroy, Jordan Le Doze) et au Basque Arthur Cony. Le Basque espagnol remporte cette série. A noter : les 2 bombes sont prises par le local Y-Marie Lefourn, mais il se fera croquer par la belle... Il termine quand même à  la 2nde place. J-Seb Geffroy termine 3ème, Arthur Cony 4ème et Jordan Le Doze 5ème.

Dans la série 3, on retrouve le tenant du titre Erwan Genre, mais malheureusement il s'est blessé la veille au soir et il n'est pas à  100% pour la compétition. Sylvain Langlet, qui a déjà  expérimenté le spot en terminant 3ème lors de la 1ère édition, remporte cette série gr'ce à  un bon barrel sur la gauche. Il devance le tout nouveau champion d'Europe cadet, Clément Lodeho, le local Laurent Jegoudez, Erwan Genre et Fred Quemener.

Dernière série du jour, on retrouve du gros niveau avec le vainqueur de la 1ère édition Yoan Florantin, le Breton Yann Salaun, l'Espagnol Beneat Elosua, le local Davo Lefèvre et le Landais Derek Crater. Le Réunionnais Florantin remporte cette série gr'ce à  quelques jolis backflips. De bons barrels permettent à  Beneat de terminer à  la 2ème place, il est suivi de Yann Salaun, Derek Crater et Davo Fever !

Jour 1, la frayeur

Pour avoir Annaëlle sous tous les angles, une partie des photographes embarque sur un zodiac et peut ainsi shooter la gauche. Pendant la série 1 du tour 1, les riders, les bénévoles et autres photographes sur l'île ont vu les personnes à  bord du zodiac sortir les rames et se rapprocher dangereusement de la zone d'impact... Panique à  bord ! La direction du zodiac est bloquée ! Le temps de ranger le matériel dans les mallettes étanches, de s'y agripper, et le zodiac surfe Annaëlle... Plus de peur que de mal ! Secouru par un autre zodiac, les photographes reprennent rapidement leur travail. Le pilote du zodiac remporte le prix de la plus grosse gamelle et le bateau une bonne révision !

Jour 1, le Kig ha Farz

Le Annaëlle Challenge s'est aussi un moment de convivialité entre les riders et les bénévoles autour des spécialités locales. Avec le p'té Hénaff évidemment, mais aussi avec le dîner du jour 1 et son fameux Kig ha Farz ! Un plat typique difficile à  expliquer en espagnol... mais qui a mis tout le monde d'accord !

Au matin du 2ème jour, le big swell tant attendu est finalement passé dans la nuit, mais il reste quand même quelques bonnes séries accompagnées d'un très léger vent on shore. Les 4 vainqueurs des séries du tour 1 sont têtes de série pour ce 2ème tour. Donc on retrouve Alex Uranga face à  son compatriote Beneat Elosua, le rookie J-Seb Geffroy, le pionnier du spot Laurent Jegoudez et Jordan Le Doze. Cette série se résume à  une bataille entre les 2 Basques espagnols et c'est Beneat qui remporte la série 12,5 points contre 12 points pour Alex. Jean-seb termine à  la 3ème place, suivent ensuite Laurent Jegoudez et Jordan Le Doze.

Série 2, la tête de série Guillaume Sautron ne trouve aucune bonne vague et termine à  la 5ème place, s'en est donc fini de ses espoirs de finale. Dans cette série, c'est encore un Espagnol qui se démarque avec la victoire d'Inico Ganzarain pour 0,25 points devant le Basque Arthur Cony. Irwin Cloarec se place 3ème et Yves Marie Lefourn 4ème . A noter que ce dernier a pris la bombe de la série mais malheureusement pour lui 30 secondes après le gong final.

Série 3, la tête de série Sylvain Langlet est confronté au Réunionnais Clément Lodého, et aux Bretons Erwan Genre, Davo Fever et Yann Salaun. C'est ce dernier qui fera le show avec Clément à  coup de backflips sur la gauche ! La lutte est extrêmement serrée et le Breton l'emporte de 0,25 points. Le Girondin Sylvain se classe 3ème suivi de Davo Lefèvre et Erwan Genre blessé.

Dernière série du tour 2, le Réunionnais Yoan Florantin atomise littéralement ses adversaires dès le début de la série avec des vagues à  plus de 7 points et s'ouvre les portes de la finale !! Derek Crater termine 2nd, Fred Quemener 3ème gr'ce à  un superbe barrel sur la droite noté 7,25 /10, le Vendéen Antoine Gaviau 4ème et Alex Gavinet 5ème

C'est le temps des calculs pour savoir qui ira en finale. Pour Yoan Florantin aucun problème, il est le seul à  avoir remporté ses 2 tours, il a donc un total de 10 points. Beneat Elosua et Alex Uranga ont tous les 2 fini 1er et 2ème, ils ont donc 9 points, ils accèdent également à  la finale. Pour la 4ème place, la lutte est plus serrée, 3 riders ont 8 points : Sylvain Langlet, Yann Salaun et Clément Lodeho. Ça se joue donc à  l'addition des 2 meilleures vagues de leurs 2 tours. Et c'est Yann Salaun qui devance Clément Lodeho d'un tout petit point suivi de Sylvain Langlet.

La finale composée de 2 Basques espagnols, d'un Breton et d'un Réunionnais démarre sur les chapeaux de roues avec une 1ère vague de Yann Salaun qui lance un backflip parfaitement replaqué, Yoan Florantin l'imite sur la vague suivante... Beneat choisit l'option droite plus à  l'inside en prenant des vagues bien creuses et score de bons barrels.

Alex Uranga prend quelques boîtes pour commencer mais en 45 min, il y a de quoi faire surtout avec un nombre de vagues illimité ! Yoan enchaine les bonnes gauches et passe en tête de la finale au bout de 10 min... Mais Alex monte en régime avec un gros barrel sur une bonne vague de série, Bénéat score à  son tour un bon back en droite, le rythme de la finale est soutenu !! Personne ne l'che rien... Une grosse série rentre sur le spot, Alex se calle dans un barrel bien épais en droite et transperce la lèvre avec un gros backflip !!

Les notes s'affolent, la vague de derrière est pour le Breton, Yann part à  la limite du late take off, accroche son rail, se fait recouvrir par la lèvre mais ne ressort pas....

Les vagues s'enchainent et on atteint la fin de la finale, il reste quelques secondes quand la plus grosse vague de la finale apparait, Yann Salaun est seul au peak, les riders bretons et les bénévoles sur place croient à  l'exploit, Yann part, accroche, se calle dans un tube bien épais, la section tombe, un gros souffle sort de la vague mais sans le rider qui aura eu droit à  une belle vision.

Une finale de haut vol avec les meilleurs vagues de la compétition et des riders engagés ! Voila la compétition est terminée, tous les riders ont le sourire et sont heureux d'avoir vécu une compétition hors norme isolés sur une île au large de la côte finistérienne ! Il est temps de rentrer sur la terre ferme pour la remise des prix.

Classement

1 - Alex Uranga (Esp) 1000euros
2 - Yoan Florantin (Run) 500euros
3 - Yann Salaun (BZH) 300euros
4 - Beneat Elosua (Esp) 200euros

Annaëlle Challenge - Publié le