»

AirWalk Lacanau Pro - Petites vagues et grosses chaleurs

Maud LeCar
Maud LeCar - ASP / Aquashot

A Lacanau-Océan, une petite houle propre sous un air de canicule anime cette première journée du AirWalk Lacanau Pro Junior, étape qualificative pour les Championnats du Monde de surf professionnel catégorie Junior. En ouverture du Soöruz [...]

A Lacanau-Océan, une petite houle propre sous un air de canicule anime cette première journée du AirWalk Lacanau Pro Junior, étape qualificative pour les Championnats du Monde de surf professionnel catégorie Junior.

En ouverture du Soöruz Lacanau Pro qui débute mardi prochain, cette compétition voit un niveau encore plus relevé que l'année dernière où les Français tentent de se qualifier parmi la crème des surfeurs juniors mondiaux.

Des jeunes tout en puissance dans des vagues molles

Dès 7h30 ce matin, l'ensemble des compétiteurs, des juges et des organisateurs du AirWalk Lacanau Pro Junior se retrouvent sur le front de mer de la station balnéaire Canaulaise pour décider de lancer la compétition dans des vagues, certes de petites tailles, mais offrant une surface de glisse propre et convenable pour le bon déroulement des hostilités aquatiques. Malgré ce manque de puissance, les jeunes surfeurs de petit gabarit tirent leur épingle du jeu à  l'image des deux cousins Mignot, Diego et Nommé originaires d'Amérique du Sud et surfant sans complexe avec un centre de gravité très bas.

William Aliotti : Un challenger attendu

Passant les tours avec brio, on retrouve le Saint-Martinois de 18 ans William Aliotti, finaliste l'an dernier face au sulfureux Brésilien Gabriel Médina. "L'an dernier, j'ai pris la troisième place de la compétition mais cette année je vise le titre du AirWalk Lacanau Pro Junior, déclare Aliotti à  sa sortie de l'eau. Juste avant, j'ai participé à  une compétition en Californie et j'apprécie le Lacanau Pro pour ses similitudes avec les compétitions Américaines : j'aime surfer devant un public nombreux car ça me stimule !". Après avoir surfé trois fois dans la journée, le Français avoue avoir eu du mal à  se qualifier pour les 1/8 de finale lors de sa dernière série. Après un début de saison difficile à  cause d'une blessure, il reprend du poil de la bête à  Lacanau : "Je compte me donner à  fond et faire tout mon possible pour remporter le AirWalk Lacanau Pro Junior. De plus, je participe au Soöruz Lacanau Pro et là  aussi, je compte bien scorer !". La compétition reprend demain samedi dès 10h en fonction des conditions de vagues.

Maud LeCar - Une ambition bien présente

Demain, la journée débute par les phases qualificatives des juniors filles où la ravissante Antillaise de 20 ans Maud Lecar, tenante du titre et vice-championne d'Europe, fait figure de favori après sa victoire en Galice. Sereine et confiante, Maud affirme : "Je suis plutôt à  l'aise en venant à  Lacanau. C'est la 5ème fois que je participe à  cette épreuve et je suis depuis longtemps amie avec Justine Dupont qui habite ici.". Concernant ses ambitions cette année, elle rajoute : "Quel que soit mon résultat ici, je sais que je suis déjà  qualifiée derrière Cannelle Bulard.Ensuite, je vise le top 5 du cirduit junior mondial où l'an dernier j'ai terminé 7ème. Aujourd'hui, je me sens mieux dans mon surf, je connais mes adversaires donc je pense être capable de gagner des places". Ambitieuse pour une longue carrière dans le surf professionnel, elle conclut : "L'an prochain, j'entre dans le circuit WQS et mon but est de me qualifier pour le Championnat du Monde".

Les vagues doivent faire leur retour dès ce week-end et les prévisions pour le Soöruz Lacanau Pro sont excellentes puisque les organisateurs attendent une rentrée de houle de près de 2 mètres en milieu de semaine prochaine !

Publié le