» »

Tiffany Rabacal et Chuck Inman, champions du monde ISA de Surf Tandem

Tiffany et Chuck
Tiffany et Chuck

Que peuvent bien se raconter deux teams de surf tandem lorsqu'ils se rencontrent ? Fred et Aurélie Branger de l'association NALU ont interrogé Tiffany et Chuck quelques heures après leur titre mondial ISA remporté à  Waikiki. Scoop !

NALU : Quand avez-vous commencé à  faire du surf tandem ensemble ?

Tiffany et Chuck :Nous avons commencé à  surfer ensemble vers la fin 2006 et officiellement en tant que partenaires en février 2007. On peut dire qu'il y a eu une période d'essai !

NALU : Vous vivez à  Hawaii. Surfez-vous souvent avec d'autres couples ?

T & C : Oh, oui ! Il y a un bon nombre de couples de tandem sur Waikiki et c'est super d'être ensemble à  l'eau. Nous surfons avec Brian Keaulana et Kathy Terada à  Makaha dès que nos agendas le permettent et pendant l'hiver nous allons également sur le North Shore avec Bobby et Tiaré Friedman lorsqu'ils se déplacent depuis Big Island.

NALU : Vous avez une technique très aboutie. Expliquez-nous comment vous vous entraînez, et quel est votre passé sportif.

T & C : On doit être le couple de tandem qui travaille le plus dur au monde ! (rires). Après notre deuxième place au championnat du monde l'année dernière, nous sommes tout de suite retournés à  l'eau nous entraîner pour le titre de cette année. En moyenne, notre emploi du temps hebdomadaire pour la préparation d'une compétition est d'au moins dix heures à  l'eau, 2 heures au gymnase à  s'entraîner aux portés avec des acrobates, 2 heures de plus à  faire des portés sur la plage, sans parler de la musculation et des sessions de surf en solo quand on ne peut pas trouver de créneau horaire commun pour une session de tandem. Chuck est un ancien joueur de foot US et membre de l'équipe d'athlétisme à  l'université tandis que Tiffany était membre de l'équipe de cheerleading et de danse.

NALU : Combien de fois avez-vous participé au championnat du monde de surf tandem ?

T & C : Nous avons tous deux participé au championnat du monde depuis sa création il y a deux ans en 2006. A l'époque, nous avions des partenaires différents, mais par la suite nous avons concouru ensemble en 2007 et 2008.

NALU : Racontez-nous le Noosa festival (Australie) ainsi que les autres étapes du World Tandem Tour ?

T & C : Le Noosa festival est de loin notre compétition préférée avec celle du championnat du monde au Duke OceanFest . C'est un événement qui dure une semaine, tout comme notre Duke OceanFest où figurent toutes sortes de disciplines de surf, et met en avant l'idée que "la vie est mieux quand on surfe". Chaque année, nous sommes impatients de voir de nouveaux et anciens amis australiens et l'ambiance surf de Noosa n'a pas d'égale.

NALU : Parlez-nous du Duke OceanFest, des spectateurs, de l'ambiance, des compétiteurs...

T & C : Ouh la la, que dire. Surfer pour le titre de champion du monde de tandem où tout a commencé avec le Duke Kahanamoku est un immense honneur. Il y a tellement de choses qui s'y passent que tout le monde est heureux d'en faire partie. Le mélange entre les compétiteurs, les supporters, les locaux et les touristes est très sympa et propice à  promouvoir les joies du surf. Pour les tandem surfeurs, le championnat du monde sert aussi de lieu de retrouvailles entre les amis / compétiteurs qui souvent ne se croisent qu'une fois par an. On parle de nos techniques, du matériel, du style, et on partage un bonheur qu'on ne retrouve que sur cet événement.

NALU : Comment étaient les demi-finales ?

T & C : Les demi-finales étaient très stressantes ! Les petites vagues inconsistantes ont rendu ces 20 minutes très tendues. Tout le monde ressentait la pression pour attraper deux vagues décentes, sans tomber, car vous ne saviez pas si une autre vague arriverait avant la fin de la série.

NALU : Comment avez-vous anticipé la finale ? Quel était votre état d'esprit avant la série ?

T & C : Nous voulions faire le vide et ne pas être perturbés par toutes les animations du site de compétitions, alors nous avons filé en douce vers le parking sur le toit de l'immeuble de chez Chuck pour nous échauffer et nous entraîner. On devait avoir l'air très drôle avec nos serviettes de plages à  répéter nos séquences ! On a essayé de rester concentrés et soudés pendant la finale même quand c'était flat et nous avons raté trois bonnes vagues d'affilée au début de la série... C'était la première série durant laquelle nous ne nous sommes pas attardés à  regarder les autres couples surfer. Notre objectif était d'y aller et de faire de notre mieux quoi qu'il advienne.

NALU : Que pensez-vous des autres finalistes ?

T & C : Tout ce que nous pouvons dire c'est que c'était un honneur d'être en finale en compagnie des meilleurs tandem surfeurs du monde. Clay et Kristen Huntington (4èmes) pratiquent ce sport depuis de nombreuses années et ont contribué au renouveau du tandem en Californie gr'ce au "Tandem Waveriders Organization". Brian Keaulana et Katie Terada (3èmes) de Makaha sont des amis proches qui ont partagé avec nous beaucoup de leurs connaissances et expériences cette année. Ils nous ont aussi guidé dans le choix du matériel et nous ont encouragés avec leur amour pour ce sport. Les français Rico Leroy et Sarah Burel (2nds) sont une constante source d'inspiration, qui nous motive à  repousser les limites de nos talents et de ce sport en général.

NALU : Vous avez gagné à  domicile, à  Waikiki, que cela représente-t-il pour vous ?

T & C : Cela représente beaucoup pour nous deux d'avoir gagné le titre à  Waikiki devant nos amis et nos familles qui étaient présents pour célébrer la victoire. Plus de 30 de nos amis étaient à  l'eau dans le channel pour nous encourager et beaucoup plus sur le sable à  nous soutenir par leurs cris. La vague de Queens aura toujours une place particulière dans nos coeurs et d'une certaine façon, c'était un confort de se mettre à  l'eau pour la finale chez nous.

NALU : Qu'allez-vous faire désormais avec votre titre de champions du monde ? Allez-vous participer à  d'autres compétitions, faire des démonstrations, des voyages ? Avez-vous trouvé de nouveaux sponsors ?

T & C : Pour le moment, on prend ce titre au jour le jour et on commence tout juste à  réaliser. Nous sommes champions du monde ! Nous adorerions prendre part à  davantage de démonstrations et de voyages avec d'autres amis tandem surfeurs. Il nous reste à  décider quant à  notre futur de compétiteurs. Disons que pour le moment nous sommes tellement occupés à  réaliser ce qu'il nous arrive, que nous n'avons pas vraiment pris le temps de faire des plans pour l'avenir. Dans tous les cas, nous vous tiendrons informés ! Du côté des sponsors, Quiksilver et Roxy sont très heureux de notre grosse victoire, C4 l'est tout autant puisque leur modèle 11'6" S'tandem est notre planche de prédilection en compétition. Nous avons h'te de voir ce que le future nous réserve !

Propos recueillis par l'association NALU - PubliŽé le