» »

Pierre Louis Costes au sommet du bodyboard mondial !

Pierre Louis Costes
Pierre Louis Costes - IBA

A peine couronné double champion du monde ISA et IBA, Pierre Louis Costes nous livre ses impressions sur cette année exceptionnelle qui le propulse au sommet du bodyboard mondial !

Mango-Surf : Félicitations ! Champion du monde IBA ! Quels sont tes premiers sentiments après avoir remporté le titre suprême ?

Pierre-Louis Costes : Un sentiment incroyable, je n'aurais pas pu rêver mieux. Gagner sur mon spot préféré, dans des vagues de 3 mètres devant ma copine, ma petite soeur et mes amis. Je n'oublierai jamais ce jour, il faut passer par tellement d étapes avant d'en arriver là . Lorsque mon quart s est terminé et que je suis devenu champion du monde, je repensais à  tous ces moments qui m'ont amené jusqu'à  aujourd'hui !!

M-S : Quels ont été les temps forts de ta saison ?

P-L.C : Mes troisièmes places au Mexique et à  la Réunion, mais surtout ma victoire à  Puerto Rico, cela a été le déclic !!!

M-S : Comment as-tu réagi lorsque Jeff Hubbard a perdu sa série ?

P-L.C : Il faut le dire, meme si Jeff est un très bon ami, il fallait qu'il perde cette série pour avoir mes chances. C'est quand il a perdu que j'ai pris conscience que j'avais mon destin en main.

M-S : A ce moment-là , ta prochaine série face au sud-africain peut t'offrir le titre mondial... Comment abordes-tu ce heat ?

P-L.C : La nuit précédente fut très difficile, j'ai dû rêver au moins de 50 scénarios différents sur la série du lendemain. J'ai abordé cette série comme n'importe quelle autre série, je me suis dit qu'il fallait oublier l'enjeu et entrer à  l'eau comme pour une série normale. C'était la meilleure solution pour éviter le stress.

M-S : Que représente ce titre pour toi ?

P-L.C : Une récompense énorme après un travail très difficile tout au long de l'année, mais aussi tout au long de ma carrière.

M-S : Après Amaury, tu deviens le deuxième champion du monde IBA made in France... Comment expliques-tu la domination du BB français ?

P-L.C : Je pense que l'émulation entre Amaury et moi est l'une des plus fortes de l'histoire du sport français. Comment expliquer que deux francais aient pu détrôner toutes les autres nations du monde, surtout les nations majeures comme l'Australie, Hawaii, le Brésil et l'Afrique du Sud ? Notre émulation nous a permis de devenir plus forts que jamais et avec notre soif de vaincre, on a réussit un exploit historique. Je suis fier de succéder à  Amaury Lavernhe, car c'est un vrai champion qui m'a beaucoup inspiré pour en arriver là .

image2M-S : Malgré des résultats prestigieux pour le BB Français, on a l'impression qu'il n'est pas reconnu à  sa juste valeur. Qu'en penses-tu ?

P-L.C : Effectivement, juste quelques médias en ont parlé sur le net. Je ne suis pas en France, mais je ne crois pas que les médias de la télé en ait parlé, c'est décevant. J'espère que cela changera... En terme de résultat des sportifs français, je crois qu'on ne peut pas faire mieux ! Si les médias ne réagissent pas maintenant, quand le feront-ils ?

M-S : Que faudrait-il faire pour que les marques soutiennent plus ce sport ?

P-L.C : Je pense que nous sommes sur la bonne voie. Notre tour mondial est de plus en plus médiatisé, la dernière étape comme celle du Fronton prouve à  quel point les bodyboarders pratiquent un sport extrême. Avec le temps, je pense que certains sponsors comprendront l'influence du bodyboard sur les jeunes. Bien sûr, le shortboard nous écrase et jamais nous ne pourrons les égaler, mais déjà  le fait de donner plus d'importance à  la qualité des spots qu'au nombre de 0 au Prize money prouve que nous sommes plus préoccupés par le spectacle offert aux viewers.

M-S : Revenons à  tes autres récentes performances. Quelques jours avant le titre mondial IBA, tu remportais le titre mondial ISA ? Peux-tu nous raconter ton épopée avec le team France ?

P-L.C : J'adore être en Equipe de France et representer mon pays sur un évenement. Je suis arrivé très motivé avec la ferme intention de remporter le titre. Les ISA sont une compétition très difficile avec les repêchages et toutes les catégories. Pour ma part, j'ai dû faire au moins 10 séries, car je suis passé par les repêchages. La finale était très difficile avec Amaury "on fire". J'ai eu de la chance sur mon choix de vagues, Amaury et les autres finalistes ont déchiré, surtout "MOZ" qui a obtenu un 9,5 et un 8,5. J'ai réussi à  avoir un 9 points et le seul 10 de la compétition et remporter ainsi mon premier titre mondial ISA.

Je suis fier des résultats de notre équipe. Max Castillo termine 5ème, mais il avait largement le niveau de gagner, Anne Cécile termine vice championne du monde, Amaury 4ème en Drop Knee et vice champion du monde ! Ces résultats ajoutés à  mon titre individuel ont permis à  la France de remporter le titre mondial par équipe ! Encore un exploit réalisé pour les bodyboarders francais, un grand merci à  Nico Padois pour son coaching !

M-S : Un dernier mot !?

P.L.C : Je tiens à  remercier ma copine pour tout son soutien cette année, cela a été très dur pour elle aussi de devoir supporter mes défaites, mais elle a été récompensée de la meilleure sorte. Un énorme merci à  ma famille qui m'a supporté depuis mes débuts et qui n'a jamais cessé de croire en moi, je leur dois tout. Un grand merci à  mes amis qui me soutiennent également, merci à  mes sponsors, Pride bodyboards, Rip Curl, Creatures, Pull In, You Riding, Stealth, Ocean roots.

Propos recueillis par mango-surf.com - PubliŽé le