» »

5 minutes chrono avec Bede Durbidge !

Bede Durbidge
Bede Durbidge - MADA

N°5 mondial, l'australien Bede Durbidge monte en puissance depuis quelques mois. Pipe Master et vainqueur de la Triple Crown, BD va droit au but, en compétition comme dans la vie...

Mango-Surf : Salut Bede, est-ce que tu peux te présenter aux petits français qui ne te connaîtraient pas encore ?

Bede Durbidge : J'ai 24 ans et je vis sur la Gold Coast en Australie.

M-S : Ta première vague, c'était où et avec qui ?

B.D : J'ai surfé ma vraie première vague pour mon cinquième anniversaire sur le spot de North Straddie sous les yeux de papa et maman.

M-S : Quelles sont tes sources d'inspiration dans la vie et dans ton surf ?

B.D : Ce qui m'inspire : voir des gens qui vont au bout des choses, qui atteignent leur but et se surpassent jour après jour...

M-S : Pourquoi avoir choisit la compétition plutôt que le Freesurf ?

B.D : J'adore la compet', je suis un compétiteur né dans tout ce que je fais. Le free surf, c'est cool, mais ce n'est vraiment pas pour moi !

M-S : Il y a encore quelque temps, on te surnommait sur mango-surf Bede « No Sponsor » Durbidge. Pour toi, c'était un vrai choix ?

B.D : Non, en fait, j'ai été remercié par Billa. Mais c'était un bien pour un mal...

M-S : Et depuis tu es passé chez MADA, peux-tu nous expliquer pourquoi ?

B.D : Ouais, maintenant je suis chez MADA ! C'est la meilleure compagnie, les gars sont cools et les fringues sont terrible et parfaites pour moi !

M-S : Comment s'est déroulée cette année sur le ASP World Tour ?

B.D : J'ai fait un super début de saison, par la suite j'ai été plutôt constant et j'ai terminé par une fin de saison de rêve (ndlr : vainqueur du Billabong Pipeline Master). Donc je suis plutôt satisfait de ce qui s'est passé cette année...

M-S : Cette victoire à  Pipe, comment tu l'as vécu ?

B.D : Mon rêve est devenu réalité ! C'est la meilleure compet' que je pouvais espérer gagner.

M-S : Sur les 10 étapes, laquelle as-tu préféré et pourquoi ?

B.D : Mon étape favorite, c'est Fidji. Mais elle a été annulée l'an dernier... C'est la meilleure compet' du circuit : vagues parfaites, culture grandiose et endroit paradisiaque...

M-S : Tu suis un entraînement spécial pour le World Tour ?

B.D : Je m'entraîne avec Gary Elkerton et Wayne McEwen, ils font un super boulot et me poussent au-delà  de mes limites.

M-S : Comment définirais-tu la vie sur le tour ? Plutôt cool ou tendu entre les surfeurs ?

B.D : C'est génial ! On est tous potes sur le tour, mais une fois à  l'eau, la compétition reprend ses droits et on veut tous gagner !!

M-S : Depuis tes débuts sur le World Tour, tu ne cesses de progresser... Pour 2008 quels sont tes objectifs ?

B.D : Ouais je veux toujours m'améliorer et franchir de nouveaux paliers. Et pour cette nouvelle année, je veux juste continuer sur ma lancée et grimper encore plus haut...

M-S : Que penses-tu des petits jeunes qui arrivent sur le tour, notamment Jordy Smith, Dane Reynolds ? Des concurrents sérieux pour le titre ?

B.D : C'est clair, ils font partie des surfeurs les plus talentueux de la planète et cela va être intéressant de voir ce qu'ils vont faire sur le tour !!

M-S : Un dernier mot pour tes fans en France ? C'est le moment !!

B.D : Bonjour, merci et au revoir (en français). On se voit en septembre pour le Quik Pro France !

M-S : A bientôt Bede et encore félicitations pour ton mariage !

Les dernières news sur Bede :
- La bague au doigt pour Bede Durbidge
- Bede Durbidge est le nouveau Master de Pipeline !

Propos recueillis par mango-surf.com - PubliŽé le