» »

Eric Terrien brille sur la BOP en Californie !

Eric Terrien
Eric Terrien - DR

Eric Terrien a retrouvé le Top 10 de la Battle of the Paddle, l'évènement Stand Up Paddle de la saison, qui s'est tenue ce week-end à Salt Creek en Californie, dans les plus grosses conditions de houle jamais eu à négocier.

Meilleur Français en Élite aux Etats-Unis, il prend la 8e place de la Race et la 7e de la Longue Distance. Chapeau ! Au terme de deux journées complètement folles avec des conditions très musclées, l'édition 2014 de la Battle of the Paddle s'est achevée dans la joie pour le N.1 Français. Huitième de la Race le samedi, Eric Terrien a pris la septième place de la Longue Distance (13 km) le dimanche.

Arrivé une dizaine de jours avant l'évènement, Terrien avait beaucoup travaillé avec les autres Français le passage du shore break et l'arrivée sur la plage. Dans des vagues de plus d'un mètre cinquante, cette préparation s'est avérée judicieuse avec des vagues "overhead". Son aptitude dans le surf l'aura grandement aidé, même si la fréquence et l'intensité des vagues auront fait ressembler la BOP à un jeu de roulette russe.

Il s'arrache pour la 7e place de la Longue Distance

En finale de la Race, Terrien n'est pas parti dans le peloton de tête mais a parfaitement géré la transition sur la plage pour repartir avant une grosse série de vagues qui a provoqué une véritable cassure dans le peloton. Il prend la 8e place de cette course qui restera gravée dans les mémoires.

Le lendemain, il était au départ de la Longue Distance (13 km), dans des vagues un peu moins grosses mais encore présentes. En l'absence de certaines têtes d'affiche, Eric Terrien a fait sa course dans le peloton de tête, duquel se sont peu à peu extirpés les trois premiers Danny Ching (USA), Travis Grant (AUS) et Beau O'Brian (Aus). A la lutte pour la 4e place, il a mal négocié la dernière attaque et s'est bagarré avec son coéquipier en équipe de France pour la 7e place qu'il arrache sur le fil.

Après cet excellent week-end, Eric Terrien a mis le cap sur Hawaii. Pas le temps de souffler puisqu'il participera en fin de semaine à la cinquième et dernière manche des World Series, le tour mondial professionnel de Stand Up Paddle race. Dont il occupe actuellement la neuvième place du classement général.

Eric Terrien

« Je me suis régalé cette année ! Le nouvel emplacement de la BOP est simplement génial, un spot de surf avec des vagues parfaites pendant deux jours. Ce week-end, il y avait un gros swell et des sets overhead, vraiment challenge pour la course.
Jusqu'à ce jour, jamais nous n'avions couru dans des conditions aussi grosses. L'avantage est que dans ces conditions tout peut arriver. J'aime m'entraîner en 12'6 dans les vagues, et j'étais donc relativement confiant par rapport à ceux qui préfèrent l'eau plus calme, sachant toutefois que, plus il y a de vagues, plus c'est la roulette russe.

Le matin, je voulais juste assurer pour passer en finale sans abîmer ma planche. Il y a eu une bonne quinzaine de planches cassées entre le jeudi et le vendredi, et quelques autres pendant les courses. Je ne voulais pas rallonger la liste.
Je me qualifie sans trop de problèmes pour la finale. En finale, j'ai réussi à bien me placer sur la ligne mais je me suis fait enfermer et me suis retrouvé dans la cohue du peloton. Je suis remonté petit à petit et, pour le premier retour à la plage, j'ai pris une vague avec une quinzaine de riders.

J'ai ensuite tout donné sur la transition. Patrice Remoiville, qui faisait mon caddie, m'a parfaitement positionné la planche et j'ai pu repartir super vite. Quand je ramais vers le large un gros set est arrivé et je suis passé de justesse.
Derrière moi, ils ont tous mangé et on s'est retrouvé dans un groupe d'une dizaine de riders avec, déjà, un trou sur nos poursuivants. Les tours suivants, on était dans le timing parfait avec des vagues à surfer sur le retour et pas de sets à passer après la transition. On a creusé un gros écart sur nos poursuivants.

Je termine 8e de cette Élite race mémorable et retrouve par là-même une place dans le fameux Top 10 de la BOP, qui m'avait échappé en 2012 et 2013.
Le dimanche, pour la longue distance, plusieurs favoris étaient absents. J'ai fait la course dans le groupe de tête, dans lequel étaient présents entre autre Chase Kosterlitz, mon coéquipier chez Bic SUP, et Titouan Puyo, mon coéquipier en équipe de France.

A l'approche de l'arrivée, trois riders étaient détachés depuis longtemps. Nous étions ensuite un groupe de six pour la 4e place. Quand ça a attaqué, j'ai manqué d'énergie pour aller me replacer et, en arrivant dans les vagues, juste avant l'arrivée, je n'ai pas réussi à prendre la première vague. Titouan était mieux placé que moi mais a chuté sur sa vague. Je suis arrivé sur la suivante et je l'ai passé au sprint sur la ligne pour la 7e place. C'est donc un très bon bilan pour moi donc sur édition 2014. En route maintenant pour Hawaï et la finale des SUWS à Turtle Bay ! »

Stephane - PubliŽé le
Sur le même sujet

Eric Terrien a souffert à Huntington Beach

Neuvième au classement général de la World Series de Stand Up Paddle race à Huntington Beach, [...]

Eric Terrien, la sensation SUP de l'année !

Après le break estival de l'Euro Tour, dont il a pris la 5e place, Eric Terrien reprend le [...]

Eric Terrien remporte le Morbihan Paddle Trophy !

De retour en France pour quelques jours, Eric Terrien (Bic SUP, à gauche sur la photo [...]

Eric Terrien sur le podium Européen

Sixième du World Challenge de Rome ce week-end, Eric Terrien (Bic Sup) termine à la troisième [...]

Eric Terrien sixième en Allemagne

Bilan du week-end positif pour Eric Terrien qui prend la 6e place du Camp David World Cup, [...]

Eric Terrien au pied du podium en Finlande

Eric Terrien a pris les 3ème places de la Longue Distance et des sprints à Sieravuori, en [...]